Comment organiser votre projet de généalogie

Vous vous lancez dans un grand projet généalogique, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Suivez mes conseils et astuces qui seront publiés une fois par mois sur le blog.

J’ai récemment évoqué sur le blog, le principe de la généalogie en mode projet. Je vous donnais quelques exemples au sujet d’un projet de recherches précédent. Je vous propose de me suivre tous les mois, dans la préparation du prochain challengeAZ, qui aura lieu en novembre 2018. Je partagerai avec vous mon plan de travail pour le mois à venir, et je ferai le point sur l’avancement du projet. Le but est de vous donner des idées, des astuces pour que vous aussi, vous osiez enfin vous lancer dans ce grand projet qui vous fait tant rêver. Comme vous, je n’ai pas toute la journée, ni tous les jours pour travailler sur ce projet, que je nomme JBQ2018. C’est pourquoi il faut trouver le bon équilibre entre l’organisation, les recherches, la rédaction, et l’imprévu !

 

Faire le point

Ma première activité a été de faire le point de mes connaissances sur JBQ2018. J’ai vérifié que j’avais toutes les informations sur son sujet. J’ai également noté de relire tous les actes le concernant, afin de ne pas passer à côté d’un élément important, ou d’un élément qui pourrait être un sujet de rédaction.

En parallèle, j’ai créé le tableau qui sera mon plan de recherche. J’y note sa ligne de vie, en y ajoutant les questions supplémentaires que je me pose à son sujet, comme par exemple s’il a rédigé un testament.

Après avoir vérifié les sources généalogiques, j’ai pisté mon sujet d’étude dans Gallica. J’ai pu non seulement établir une chronologie concernant sa profession, mais aussi fait deux découvertes qui vont m’emmener aux Archives de Paris.

 

Généalogie 4 générations

J’aime bien travailler à partir d’un arbre de travail 4 générations. Cela structure mes recherches. Je commence par le premier individu, puis ses parents, ses grands-parents, ses arrières-grands-parents, en suivant l’ordre des cases. Cela peut sembler une évidence. Qui ne s’est pas laissé emporter par une recherche à remonter une branche qui n’était pas la première visée ? Je note, je gribouille, je coche lorsque j’ai saisie les données dans mon logiciel. Bref, il y a un avant, un pendant, et un après.

 

quevrain, généalogie, challengeAZ, méthode organisation

Le plan de recherches pour le mois de décembre

  • Le tableau du plan de recherches est à compléter. Je n’y ai pas encore inscrit toutes les personnes concernées.
  • Les recherches sur les 4 générations m’ont permis de faire des découvertes intéressantes. Je dois me rendre aux Archives nationales pour rechercher un jugement datant du Directoire, ainsi que des dossiers de personnels.
  • Aller aux Archives de Paris pour trouver des sources complémentaires concernant son occupation.

 

Cette série d’articles se veut participative. N’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires, ou à me poser des questions. J’y répondrai dans le billet suivant !