Comment réviser sa généalogie grâce à l’organisation

Les généalogistes de longue date sont d’accord sur un point, il n’est pas question d’effacer toutes ses données pour reprendre sa généalogie sur de bonnes bases. Alors, comment garder le plaisir de la recherche tout en corrigeant ses erreurs ? Découvrez comment un peu d’organisation peut redonner du peps à votre généalogie !

blog_genealogie-revisitee_organisation_Black desktop wireless keyboard on the note

La semaine dernière, la communauté généalogique a beaucoup échangé sur un challenge lancé par un blogger américain. Le principe ? Reprendre sa généalogie de zéro, ignorer des années de recherches pour tout recommencer.

Quel outils et méthodes pour une généalogie révisée ?

Si l’idée de départ est louable, corriger ses erreurs passées, le principe semble un peu extrême à beaucoup d’entre-nous. Comment dans ces conditions, réviser et revisiter sa généalogie ?

Du côté de l’organisation…

 

La revue annuelle

Mon logiciel de généalogie, Heredis 2014, me permet d’éditer une liste des anniversaires : Documents / Liste des anniversaires / Tous les anniversaires.

En cliquant sur Options, vous pouvez sélectionner la date du jour, « jour exact » puis « date du jour ».

Cette liste affichera tous les évènements qui ont eu lieu à une date donnée.

Vous pouvez vous donner ainsi pour mission du jour, soir ou week-end, de reprendre tous les évènements qui ont eu lieu à la date du jour.

Avez-vous l’acte, la source, la transcription, tous les collatéraux sont-ils renseignés … ?

blog_genealogie-revisee_heredis_01

 

L’éventail

Vous imprimez des arbres de travail ou des arbres plus sophistiqués pour offrir, mais avez-vous pensé à l’éventail ?

Lorsque la barre des 8 générations est franchie, difficile de s’y retrouver et de savoir si toutes les branches sont complètes.

Faites comme Maïwenn : éditez un éventail, et voyez d’un seul coup d’oeil les trous à combler (lire #ChallengeAZ – Eventail sur le blog d’Aïeux et d’Ailleurs).

blog_genealogie-revisee_eventail

 

Les sources

Vous avez saisi votre 1 000e individu ? Félicitations ! Êtes-vous sûrs que tous  les évènements de tous vos ancêtres ont une source digne de ce nom ?

Par digne de ce nom j’entends une source qui indique clairement le dépôt (Archives xx), le lieu, la date et / ou toute autre information que vous jugez importante, mais surtout pas « import Toto du 9 juillet » !

blog_genealogie-revisee_Sources génériques

En 2014, Jean-Marc s’est fixé un objectif : reprendre toutes les sources présentes dans son logiciel afin d’éliminer toutes les sources génériques (lire Objectif 0 source générique ! sur le blog D’Arverne et d’Armorique).

Un gros travail auquel il s’est tenu en publiant chaque trimestre sur son blog, l’évolution de la mise à jour.

 

Le logiciel

Nous l’avons vu dans les trois premiers exemples ci-dessus, le logiciel de généalogie reste un outil indispensable. Nous avons, à tort, tendance à ne le voir que comme un outil de saisie de données généalogiques, alors qu’il s’avère être un aide de recherche indispensable.

Si les manuels peuvent être indigestes, amusez-vous à éditer des listes dans tous les sens. Soyez inventif, combinez les options ! Évènements sans sources, actes à rechercher, listes d’évènements par commune, date, lignée Sosa, tous les individus …. Vous avez l’embarras du choix, selon votre humeur.

 

 

Les quartiers

Il arrive régulièrement que nous nous sentions frustrés car nous savons que nous avons moins travaillé une branche qu’une autre. Pourquoi ? Questions d’affinités, mais aussi de visibilité. Nous l’avons vu, l’éventail peut nous aider.

Pourquoi ne pas se fixer de travailler sur 4 branches (quartiers) sur une année donnée ?

Comment ? L’année civile est découpée elle aussi en quartiers … Prenez votre éventail généalogique, décidez des 4 branches que vous aimeriez approfondir et attribuez un trimestre de recherches à chacune de ces branches.

blog_genealogie-revisee_quartiers

 

La moyenne des trois actes

Lorsque nous commençons notre généalogie, nous nous arrêtons aux trois grands évènements que sont la naissance ou le baptême, le mariage et le décès.

Votre ancêtre a eu une vie entre ces évènements !

Éditez la liste des sources pour un individu, ou profitez d’une revue annuelle pour vous demander quel est le quatrième acte manquant, puis le cinquième, le sixième, etc.

Je reviendrai prochainement sur cette moyenne des trois actes, dans un article qui lui sera consacré.

N’oubliez pas le principal, il s’agit d’idées que vous pouvez adapter selon votre humeur du jour, votre envie. Si vous entreprenez de reprendre toutes vos sources, autorisez-vous une pause et faites une revue annuelle par exemple.

Reprendre ses données généalogiques, les compléter, continuer à faire pousser son arbre. Profitez de ces opportunités pour (re)découvrir des ancêtres que vous aviez laissé de côté !