Créez votre guide du routard généalogique

Centralisation. C’est le maître-mot de tout généalogiste qui cherche à s’organiser. Nous avons vu ensemble qu’il était possible de suivre de façon synthétique la ligne de vie d’un individu et les recherches qui en découlent. Pour avancer dans notre généalogie, il arrive que nous devions penser non plus individu mais lieu. Dans ce cas, une fiche d’informations s’avère un outil indispensable.

Dans la généalogie de ma fille il y a tous les cas. Les ancêtres qui n’ont jamais quitté le village, ceux qui changeaient de département à chaque évènement et enfin ceux qui bougeaient beaucoup au sein du même département. Dans tous les cas, il est important de garder des traces des moindres mouvements. La compréhension de ces mouvements mènera probablement vers d’autres pistes voire débloquera une épine généalogique.

Pour comprendre ces mouvements migratoires il faut connaître le contexte historique et géographique. Dans ce cas, l’enquête portera sur le lieu et non sur la personne.

Pour ne rien manquer dans mes recherches, je regroupe sous un même document toute la documentation que je découvre au fur et à mesure de mes recherches sur le département et sur la ville.

Ressources départementales

 

Dans cet exemple, il s’agit de toutes les informations que j’ai pu recueillir sur le département de la Haute-Loire. Qu’il s’agisse des documents disponibles en ligne sur le site des Archives départementales, de l’entraide généalogique ou d’une base de données sur les soldats ayant participé à la guerre de Crimée, sans oublier le ou les contact(s) que je peux avoir.

Ressources locales

Après les ressources départementales, dans la même fiche, j’établis une liste par village. Je procède de la même manière, à savoir les ressources disponibles pour ce village sur le site des Archives avec liens directs, le site de la mairie, les ressources disponibles sur Gallica, etc.

En commentaire j’indique les points importants : dates extrêmes des sources concernées, mention d’un nom de famille connu dans ma généalogie, etc.

Pour agrémenter l’ensemble, j’y joints une carte postale.

Comme pour le journal de bord, en un seul coup d’oeil j’ai toutes les informations concernant le département et le village.

Ayant établi cette fiche sous Evernote, j’ai la possibilité de la lier dans le journal de bord de tout individu concerné. Ceci me permet en un clic de vérifier que je n’ai oublié aucune source dans la reconstitution de son histoire familiale.

 

Tenez-vous un guide du routard généalogique ? Quelles sont les informations non mentionnées dans l’article que vous tenez à jour ?

photo credit: france.qype via photopin cc