De l’utilité d’un blog généalogique

Un blog généalogique est-il utile ?

 

Sur son blog « Des racines et des êtres« , Raphaël réagit à l’élan d’entraide qu’ont rencontré Mistike et David en réponse à mon billet sur mon épine généalogique.

David a eu la chance d’avoir des lecteurs qui ont pu débloquer sa branche en faisant une recherche sur Genealogie.com et Mistike a résolu son épine seule, en reprenant ses notes pour rédiger son propre article sur cette fameuse épine.

 

Pour Raphaël la preuve est faite qu’un blog généalogique a son utilité.

 

Raphaël a pu débloquer une branche en écrivant sur son ancêtre qui lui posait problème, et c’est via Twitter qu’il a eu la réponse de Maïwenn. Son blog lui permet aussi d’être en contact avec des membres de sa famille qui découvrent grâce à ses recherches leur histoire familiale. En retour ils lui proposent des photographies qu’il ne connaissait pas.

Mistike profite de son blog pour elle aussi présenter son travail à ses proches mais aussi, pour structurer ses recherches.

Stéphane Cosson, généalogiste professionnel, se sert de son blog non pas pour exposer ses recherches mais pour alimenter sa réflexion, partager ses idées avec ses lecteurs, bref échanger et en tirer le meilleur parti.

 

Pour ma part j’ai d’abord créer un blog pour écrire sur ma passion. Ne rencontrant que peu d’écho dans ma famille, je me sentais un peu seule et avais besoin de partager mes recherches et découvertes. A quoi bon vivre une passion si elle doit être vécue en solitaire ?

Petit à petit, ma vision du contenu éditorial a évolué. Je ne parle plus simplement de tel ou tel ancêtre, je partage mes astuces, je réagis sur un article.

Pourquoi ?

  • Parce que ne parler que de mes ancêtres peut être rébarbatif (issue d’une longue lignée de paysans, les histoires extraordinaires sont rares dans la famille)
  • Parce que sortir des sentiers battus amène plus de réactions et favorise l’échange
  • Parce que parler d’autre chose que du contrat de mariage de la tante Ursule me permet d’aborder ma généalogie sous un nouveau jour
  • Parce que cela me permet de structurer mes idées, mes recherches.

Je vais également chercher l’inspiration (astuce de recherche, idée, opinion) sur d’autres blogs. Lorsque je lis une note qui me fait réagir soit je laisse un commentaire, soit j’en reprends l’idée et écris sur le thème dans mon blog (en citant l’auteur(e)).

Ainsi je remarque que petit à petit un cercle de bloggers généalogistes se forme. La plus belle preuve en est la chaîne de réponses en réaction à l’article « Quel généalogiste suis-je » de Maïwenn; élan participatif qui a été remarqué et cité dans un éditorial de la Revue Française de Généalogie.

 

Si vous aussi vous souhaitez créer votre propre blog, ne vous posez plus de questions et jetez vous à l’eau.

Chacun a sa pratique de la généalogie, sa vision, ses histoires.

Le cercle n’est pas fermé, il ne demande qu’à s’agrandir et s’alimenter de gens passionnés qui échangent en bonne intelligence et profitent des bonnes pratiques des uns et des autres.

 

Crédit photo @Salvatore VUONO