Démarrez votre généalogie en 6 étapes : 3- Votre premier arbre

Vous êtes en possession de l’état-civil de votre parenté proche et avez découvert des grand-oncles et tantes en fouillant dans les archives familiales. Vous êtes prêt pour établir votre premier arbre généalogique.

 

La représentation de la généalogie de la famille sur les branches d’un arbre fut l’une des innovations médiévales. Elle apparut dès le 12e siècle avec une figure célèbre, l’arbre de Jessé, nom sous lequel on désigne traditionnellement l’arbre généalogique du Christ, depuis Jessé, père du roi David. Avant de se fixer dans la figure que nous connaissons aujourd’hui de l’arbre généalogique, la métaphore de l’arbre pour évoquer la parenté se nourrit à de multiples sources : religieuses, arbre du bien et du mal, philosophique, arbres de la connaissance, juridiques, arbres de consanguinité.

C’est au 16e siècle que l’arbre généalogique se développe et connaît un véritable engouement dans les familles nobles.

A partir des premières informations que vous aurez collectées, vous pourrez dessiner votre premier arbre, ce qui vous permettra de voir les informations qui vous manquent. Il existe plusieurs façons de représenter votre lignée généalogique.

  • La méthode verticale

Vous placez en bas de la feuille la personne étudiée, puis au-dessus à gauche le nom du père et à droite celui de la mère. Vous recommencez de la même façon pour la génération suivante.

  • La méthode horizontale

Utilisé dès le 17e  siècle, il est apprécié pour des raisons pratiques de lecture. Vous divisez la feuille en quatre ou cinq parties et placez les générations de gauche à droite.

  • Le tableau circulaire

Vous vous trouvez au centre du cercle. Votre ascendance paternelle sera dans la partie supérieure, votre ascendance maternelle sera dans la partie inférieure. Vous voilà entourez de vos ancêtres. Attention ! Si cette représentation est agréable à regarder pour les trois ou quatre premières générations, il devient vite difficile de s’y retrouver pour une ascendance plus complète.

  • Le tableau semi-circulaire

Pour des raisons de lecture évoquées ci-dessus, vous pourrez préférer le tableau semi-circulaire. En forme d’éventail, vous divisez en deux un demi-cercle. Se trouveront à gauche vos ancêtres paternels, à droite vos ancêtres maternels.

  • L’arbre dessiné

Si vous avez l’âme d’un dessinateur, vous pourrez dessiner vous même votre arbre et l’agrémenter de cartes postales, d’un dessin du village d’origine ou du blason familial.

En ligne : Les représentations symboliques de l’arbre

A suivre : Étape n°4 – Organisez vos données