Généalogie : Comment gérer son temps en ligne ?

Peur de manquer de perdre votre temps sur les réseaux sociaux ? Prenez une tomate !

Dans une journée je surveille Internet à la recherche d’informations pertinentes pour la veille faite sur GeneaVeille (2), je travaille au développement de mon activité professionnelle (élaboration de formations, recherches, ….), j’écris des articles pour le blog, j’aide quand je le peux sur les réseaux sociaux, et je ne vous parle pas de la partie personnelle 😉

Vous pouvez ajouter à cela la curiosité qui fait que je suis rapidement surprise à fouiller un site pour trouver des articles pertinents en plus de celui que je cherchais, et, comme tout le monde, une propension à la procrastination.

Vous le voyez, je n’ai pas le temps de m’ennuyer. Si je ne suis pas organisée je me retrouve vite submergée.

J’ai essayé beaucoup de méthodes allant de celle qui me faisait travailler selon mon envie -inutile de préciser que le résultat fut médiocre- à celle, naturelle chez moi, qui me poussait à travailler tant qu’il y avait à faire. Le résultat, bien que plus productif sur le court terme, était mauvais sur le long terme car le cerveau a aussi besoin de se reposer.

Puis j’ai découvert la tomate. Pas la verte, ni même la noire de Crimée, non. J’ai découvert la Pomodoro. Avant de quitter la lecture de l’article en pensant que mes dernières cellules grises venaient de griller, lisez la suite, ça vaut le coup 😉

La technique Pomodoro (3) a été inventée dans les années 1980 par un italien, Francesco Cirillo. Il a mis cette méthode au point alors qu’il était étudiant. L’outil qu’il avait alors sous la main ? Un minuteur en forme de tomate (pomodoro en italien).

En quoi consiste cette méthode ?

Découpée en 5 étapes, elle se base sur le principe que le cerveau peut se concentrer sans faillir pendant 25 minutes en moyenne. Les étapes sont :

  • décider de la tâche (la méthode Pomodoro recommande de noter sur une feuille la tâche à effectuer, d’estimer le nombre de tomates nécessaires puis de noter celles réellement passées)
  • régler le minuteur sur 25 minutes
  • travailler uniquement sur cette tâche pendant le temps imparti
  • au bout des 25 minutes, prendre une pause de 5 minutes
  • toutes les 4 tâches prendre une pause plus longue d’environ 15 minutes

L’intérêt de cette technique lorsque vous consultez des sites en ligne est évident. Vous voulez consulter Facebook mais ne voulez plus passer 2 heures à lire tous les profils de vos amis ? Mettez votre minuteur en route.

Lorsque vous savez que vous êtes limité dans le temps, vous devenez naturellement plus efficace en allant droit au but. Pendant les 25 minutes qui vous sont imparties vous ne consulterez que ce qui vous intéresse réellement.

Il en va de même pour Twitter ou, grand piège chronophage, Pinterest.

Mes conseils :

  • notez simplement sur une feuille votre objectif. Vous sentez que vous vous éparpillez ? Un simple coup d’oeil sur votre feuille vous remettra dans le bon chemin
  • ne trichez pas sur le temps, sinon la méthode perdra de son intérêt. Personnellement, je n’utilise pas le minuteur de cuisine mais une extension Chrome appelée Timer. Je saisis le temps souhaité et, une fois écoulé, un son de cloche retentit. Croyez-moi, j’arrête tout de suite ce que je fais pour couper l’application !
  • éloignez vous de l’ordinateur pendant les 5 minutes de pause. Buvez un verre d’eau (le cerveau a besoin d’être hydraté pour être performant), détendez vous, regardez au loin pour reposer vos yeux.
  • accro à votre messagerie et aux réseaux sociaux ? Consultez les pendant votre pause de 15 minutes.

Les 25 minutes sont une moyenne. Vous aurez peut-être besoin de 30, 20 voire 10 minutes avec 2 minutes de pause comme certains font.

Trouvez votre rythme et venez échanger sur le blog sur vos impressions.

(2) Veille généalogique de La Gazette des ancêtres sur GeneaVeille

(3) Site officiel de la technique Pomodoro

photo credit: Mark_66it via photopin cc