Généalogie : Getting Things Done

Si vous êtes un adepte de l’organisation, vous connaissez certainement la méthode Getting Things Done (GTD) de David Allen (Davidco (en)), méthode de gestion des priorités quotidiennes (1).

 

Je ne vais pas ici, vous vantez les louanges, mérités ou pas, de ce système et lancer un énième blog sur le sujet.

Néanmoins, je me suis aperçue que cette méthode pouvait être appliquée, en version allégée, à la façon de travailler ma généalogie.

Dans une note précédente (Rentrée généalogique), je vous expliquais l’organisation que je venais de mettre en place pour avancer dans mes recherches. Ceci était la première de ma liste.

La deuxième ligne consiste à mettre en place un back-up mensuel. Nous le disons tous, mais qui le fait réellement ?

Ce back-up mensuel consiste en :

– une sauvegarde sur un disque dur externe de toutes mes données généalogiques (pour des questions pratiques, j’ai mis en place une sauvegarde automatique quotidienne).

– une mise à jour, chaque début de mois, de mon gedcom sur Geneanet.

Pour ne pas oublier de faire ces mises à jour, j’ai programmé cette tâche dans mon agenda.

La troisième ligne concerne la réorganisation des signets.

Je passe beaucoup de temps sur Internet. Tous les jours, je découvre de nouveaux sites, qu’ils soient personnels ou que ce soient des bases de données. Si je les trouve pertinents pour mes recherches, je vais les enregistrer dans mes marque-pages et … passer à autre chose.

J’ai réalisé que j’avais beaucoup de marque-pages et que je n’en utilisais peut-être que dix pour cent. Pourquoi ? Deux raisons à cela : bien que je trouve un site pertinent, ma façon de travailler ne va pas forcément faire que je vais utiliser ce site pour mes recherches, ensuite l’organisation de mes signets de ne me permettait pas de trouver rapidement ce qui était utile à ma recherche en cours.

J’utilise Firefox dont la gestion des signets n’est pas la plus ergonomique.

Après avoir mis noir sur blanc comment je souhaitais organiser les sites marqués, j’ai installé Wonderpage.

Wonderpage permet d’organiser ses signets, de les visualiser et, si vous le souhaitez, de les partager.

 

Wonderpage

Dans ma page d’accueil, j’y ai mis les sites que je visite le plus souvent. Il me suffit d’un clic pour ouvrir dans un nouvel onglet le site souhaité.

J’apprécie particulièrement son mode d’affichage (ici en icônes, l’affichage en liste est également possible). Ainsi, si je travaille sur des ancêtres bretons, d’un seul coup d’œil, dans le dossier 35_Ille-et-Vilaine, j’ai toutes les ressources à disposition :

 

Wonderpage

Vous pouvez également associer des tags à chaque page marquée.

 

Enfin, Wonderpage installe dans la barre outil une icône permettant d’enregistrer en un clic un site :

 

Wonderpage
 

 

Quatrième et dernière ligne de ma liste, en rapport avec la troisième ligne, le ménage des marque-pages.

Deux avantages :

– vous éliminez les sites qui n’existent plus

– vous redécouvrez des sites que vous aviez oubliés et qui vous seraient utiles.

Ne partez pas trop vite à tout vouloir réorganiser, vous risqueriez de vous essouffler avant la ligne d’arrivée.

Faites une liste de ce que vous souhaitez mettre en place, prenez le temps d’y penser.

Lorsque votre liste est faite, ouvrez votre agenda et planifiez vos actions, à votre rythme. Vous voulez tout faire en une journée, ou une tâche par semaine ? Faites selon votre envie, le but étant de parvenir à ses fins.

 

 

(1) Plus d’informations, en français, sur Wikipédia.