Généalogie : organiser sa recherche en ligne

Vous avez sorti vos crayons, cahiers, classeurs. Votre logiciel de généalogie est lancé. Vous voilà prêt pour une soirée généalogique, bien décidé à retrouver ce fameux ancêtre qui vous échappe depuis tant de mois.

 

Armé de votre courage et votre détermination vous ne comptez pas votre temps et allez vous coucher à pas d’heure, sans avoir fait la moindre recherche au sujet de ce fameux bonhomme. Ce n’est pas de votre faute. vous avez été sollicité sur un forum, avez répondu à un ami sur Facebook  et admiré l’écriture toute en boucle du curé de la paroisse sans vraiment prêter attention à ce qui était écrit.

Si ceci vous rappelle quelque chose, voici quelques astuces pour vous aider à aller droit au but.

Je l’avoue, l’introduction n’est pas venue droit de mon imagination mais bien de ma propre expérience. Combien de fois ne me suis-je pas surprise à feuilleter nonchalamment les pages d’un registre jusqu’à en oublier ma recherche ? Combien de fois ne me suis-je pas laissée entraîner dans une discussion alors que j’étais en pleine consultation des tables décennales et d’y revenir pour constater que ma session avait expiré ? Combien de fois n’ai-je pas commencer à étudier un registre pour réaliser cinquante pages plus tard, que j’avais déjà étudié cette période ?

Pour qu’une recherche généalogique soit efficace, il faut qu’elle soit organisée.

#1 Concentrez-vous sur une partie de votre généalogie. Si vous remontez votre généalogie au fur et à mesure des actes que vous découvrez vous allez vite vous y perdre. Vous commencez par les parents, soit deux personnes, puis leurs parents, soit quatre personnes, puis leurs parents, soit huit personnes et ainsi de suite. Comment mener toutes ces recherches de front ? Surtout si les villages ou les départements changent. Choisissez de ne faire les recherches que sur une commune donnée ou sur un patronyme ou un groupe limité d’individus.

#2 Tenez un journal de recherches. Faites une fiche par individu et documentez vos recherches. Écrivez les sources consultées, celles à consulter, les personnes questionnées, les demandes en cours, les demandes réalisées. N’oubliez pas d’y indiquer les dates ainsi que les résultats. Vous saurez ainsi immédiatement où vous en êtes dans vos recherches, et où les reprendre. [lire aussi Organisez vos données en créant une ligne de vie]

#3 Faites des listes. Les logiciels de généalogie, comme Hérédis, vous permettent d’éditer des listes d’actes à rechercher ou de tâches à faire. Usez et abusez de ces listes. Vous pouvez faire votre propre liste à partir de votre journal de recherches. Avant de commencer une recherche, notez ce que vous avez à faire et où vous pensez troouver l’information. Vous irez ainsi droit au but. [lire aussi N’oubliez pas vos listes]

#4 Évitez les distractions. Ne tentez pas le Diable. Ne gardez sur votre bureau, personnel et d’ordinateur, que ce qui concerne les recherches que vous voulez effectuer. Rangez la photo de cette arrière-grand-tante qui risque de vous distraire, fermez les applications des réseaux sociaux et forums. Consacrez vous entièrement à vos recherches.

#5 Rassemblez les informations en votre possession. Dans un dossier compilez vos travaux : journal de recherches, lignes de vie, liste de choses à faire, fiche individuelle ou familiale (si vous recherchez sur une famille en particulier). Vous pouvez ainsi vous consacrer à une autre partie de votre généalogie en toute tranquillité, car vous savez que lorsque vous aurez à revenir sur la famille A, vous aurez d’un seul coup d’œil sur votre fiche résumé l’état de vos recherches.

#6 Choisissez votre fond sonore. Parce que la généalogie est un plaisir, si travailler en musique ne vous gêne pas, n’oubliez pas de mettre en fond sonore votre radio favorite ou votre playlist préférée.

Pour que la généalogie reste un plaisir il suffit d’un peu d’organisation. Planifiez ce que vous avez à faire et garder des traces de ce que vous avez déjà fait. Vous vous coucherez toujours à pas d’heure mais vous aurez une bonne raison !