Généalogie : Pourquoi et comment écrire régulièrement

« Je n’ai rien à dire », « Je ne tiendrai sûrement pas un mois », « Je ne sais pas si ça intéressera les gens ». Voici un petit florilège des réponses reçues au début du challenge AZ (Bloguez votre généalogie de A à Z). Un mois plus tard, les réactions sont différentes. Pourquoi ?

 

Je vous invite à parcourir les différents bilans postés par les participants au challenge ou à lire les commentaires de l’article faisant le bilan du défi (2). Les réactions sont toutes les mêmes :

– Le challenge m’a obligé(e) à m’organiser. J’ai pu corriger des erreurs / compléter des manques / trouver d’autres pistes de recherche …

– Chercher des idées de sujet m’a fait voir ma généalogie d’un autre oeil / sous un aspect que je n’avais pas envisagé.

– Je n’aurai sans doute jamais cherché sur ce sujet. Je suis content(e) de l’avoir fait car j’ai découvert un aspect de la vie de mon ancêtre

J’ai déjà abordé ici et sur le blog les raisons pour lesquelles il était utile de créer un blog de généalogie. A l’occasion du challenge, 7 personnes ont créé leur blog et leur retour est positif. D’autres en ont profité pour relancer un blog laissé de côté.

Car là est le principal souci du généablogueur : comment tenir un blog régulièrement ?

 

Ecrivez régulièrement.

Les participants au challenge ont pu en faire le constat. Écrire régulièrement :

  • clarifie la pensée
    • coucher sur le papier ou dans un blog ses idées permet de libérer son esprit et d’ordonner ses idées. Le simple fait d’écrire votre processus de recherche ou sur la vie d’un de vos ancêtres va vous faire voir les manques ou les incohérences.
  • améliore la qualité de l’écriture
    • c’est en forgeant que l’on devient forgeron. C’est aussi simple que cela. Les qualités d’écriture varient d’une personne à une autre et d’un sujet à l’autre. Nous serons plus appliqués pour un sujet qui nous tient à coeur ou que nous maîtrisons. Ne vous laissez pas impressionner par des articles écrits par des blogueurs qui ont déjà une longue expérience derrière eux. Lisez leurs premiers billets (lisez les miens), vous serez décomplexés !
  • pousse à avoir de nouvelles idées
    • il n’est pas toujours aisé de se renouveler. Vous allez donc aborder vos recherches différemment pour trouver des sujets. Vous craignez d’en manquer ? Restez en ligne ! Je publierai bientôt un article avec des idées de sujet 😉

 

Comment écrire régulièrement ?

« Tout ça c’est bien beau » vous allez me dire, « Mais comment est-ce que je trouve le temps entre le boulot, les enfants, le jardin ? ».

Quand on veut, on peut.

Je vous entends murmurer « Ben voyons ». Mais là encore, c’est aussi simple que cela. Demandez aux participants du challenge qui pensait ne pas avoir le temps et qui ont réussi à poster un article par jour, voire plus pour certains.

Combien de temps passez-vous à zapper devant la télé avant d’éteindre et de vous dire que vous auriez dû faire autre chose ? Combien de temps passez-vous sur les jeux sur votre tablette ou sur Facebook, là encore, avant d’arrêter en pestant contre ce temps perdu ?

Pour mettre cette routine en place, 10 minutes par jour suffisent.

  • Ecrivez tous les jours et tenez vous à votre engagement.
  • Dédiez un moment clé dans la journée : vous êtes un(e) couche-tard ? Ecrivez quelques lignes avant de vous coucher. Au contraire, vous vous levez avant le soleil ? Profitez de ce moment de calme pour coucher quelques lignes.
  • Commencez petit. 10 minutes c’est court et c’est long quand il s’agit d’écrire. Donc ne vous dites pas que vous allez écrire 1 000 mots par jour, vous serez vite découragé. Lancez le minuteur et écrivez sans vous soucier ni du temps, ni du nombre de mots.

 

Organisez-vous.

  • Faites une liste des sujets qui vous viennent à l’esprit.
    • ayez avec vous soit un petit carnet, soit l’application Quick Ever si vous travaillez avec Evernote. L’inspiration frappe n’importe où, à n’importe quel moment !
  • Utilisez un agenda.
    • vous y noterez votre progression; le temps passé à écrire, le nombre de mots.
  • Accordez-vous des récompenses.
    • soyez fier de votre travail, c’est le meilleur moteur pour avancer. Vous avez bien écrit cette semaine ? Pourquoi ne pas vous offrir ce petit carnet Flex de Filofax qui vous fait envie ?
    • à l’inverse, si vous avez écrit moins que vous ne l’aviez prévu, soyez indulgent avec vous-même. Il s’agit de mettre en place une routine, pas une contrainte.

Ne laissez pas la peur vous guider ou vous passeriez à côté du plaisir de l’écriture.
Dans un prochain billet, je vous proposerai de nous retrouver autour des sujets d’écriture pour votre blog de généalogie

(1) Sophie Boudarel, La Gazette des ancêtres, Bloguez votre généalogie de A à Z, publié le 28 février 2013.

Photo credit Mike Licht, NotionsCapital.com via photopin cc