Les 10 choses à faire avant de mourir

Vous connaissez peut-être déjà le principe des 10 choses à faire avant de mourir ?

Pourquoi attendre le dernier moment et se dire « si j’avais su ». On ne vit pas avec des regrets mais avec de l’espoir et des actions. Alors pourquoi ne pas faire de cette liste une liste d’actions pour 2013 ?

 

Voici la mienne :

  1. Visiter au moins l’un des villages de nos ancêtres, à commencer par Chivres en Côte d’Or qui ne se trouve qu’à 2 heures de route de chez moi !
  2. Assister à, au moins, un salon de généalogie. Je ne pourrai aller à Marseille pour le Congrès , mais je compte aller aux Généalogiques
  3. Me lancer dans la calligraphie. Cet art m’a toujours attirée. Il y a un esthétisme qui me fascine presque. Outre le plaisir, j’y vois également une opportunité de mieux comprendre comment nos ancêtres écrivaient et prolonger ainsi les formations en paléographie suivies en 2012.
  4. Développer notre histoire familiale. Je le dis et le répète, les dates ne sont pas une fin en soi. Je compte donc patiemment, retracer la vie de chacun de nos ancêtres et éditer leur histoire pour la famille.
  5. Lire, lire et lire. Entre les blogs, les articles généalogiques et historiques, les monographies de villages, les biographies, les livres méthodologiques, je n’aurai pas assez d’une vie, mais je ne désespère pas. Je dois donc établir une liste de ce que je souhaite lire et y aller pas à pas.
  6. En complément du point 4, reprendre mon arbre et le traiter comme il se doit : lui apporter des sources pour qu’il pousse mieux, traiter les bourgeons informations pour qu’ils deviennent de belles feuilles, tailler le superflus (réorganiser le branchage) pour qu’il soit plus clair.
  7. Sur le plan professionnel, je vais bien sûr travailler à développer mon activité, partir à la rencontre de personnes plus passionnantes les unes que les autres.
  8. Oser frapper à la porte des cousins. Si je suis capable de déplacer des montagnes pour mes clients, je suis très timide dès que je suis concernée.
  9. Franchir le pas pour un projet généalogique qui me tient à coeur. Là encore, il faut « simplement » oser.
  10. Dominique a déjà fait sa liste d’actions sur son blog Degrés de parenté. Maintenant c’est à vous ! Laissez vos listes dans les commentaires et nous ferons le point régulièrement.