Les 8 qualités essentielles du généalogiste

Quelles sont les qualités essentielles du généalogiste ?

Si vous suivez la page Facebook de La Gazette des ancêtres vous aurez peut-être remarqué une modification dans le statut de la page. De « loisir », le statut est passé à « Entreprise locale ».La Gazette des ancêtres se professionnalise pour pouvoir mieux vous aider dans l’organisation de votre généalogie et vous conseiller dans l’utilisation des nouvelles technologies.A cet effet, le blog évoluera prochainement avec une page qui vous présentera ces nouveaux services.C’est en travaillant sur ce projet que j’ai découvert une infographie représentant les 8 qualités essentielles de l’entrepreneur (1). Je vous propose de voir ensemble pourquoi ces qualités sont aussi celles du généalogiste.


 

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir de la détermination.

Il en faut pour feuilleter des pages et des pages de registres paroissiaux à l’écriture incompréhensible quant elle n’est pas effacée ou tachée d’un pâté d’encre pour trouver les trois lignes qui permettront de débloquer une branche.

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir de la discipline.

Sans discipline pas de succès. Avant de partir aux archives, ou de les consulter en ligne, le généalogiste doit établir son plan de recherche et le suivre à la lettre au risque de s’éparpiller et de rentrer bredouille. De même sans discipline, pas d’organisation généalogique simple qui permette de retrouver rapidement un document.

L’entrepreneur le généalogiste doit être créatif.

La créativité peut s’exprimer dans la présentation de son histoire familiale. Elle peut aussi s’exprimer dans les méthodes de recherche. Il arrive que, face à une épine généalogique, il faille faire preuve de créativité pour trouver la réponse.

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir confiance en soi.

Les arcanes des archives, l’hermétisme de la paléographie peuvent freiner. Avec de la confiance en soi, rien d’impossible.

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir de la passion.

Généalogie et passion, ce n’est pas la même chose ?

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir le goût du risque.

Oublier le GPS et partir sur les sentiers non battus pour retrouver la ferme ancestrale, aller frapper à la porte d’inconnus pour leur annoncer que ce sont des cousins, plonger la main dans un carton recouvert de poussière pour y trouver on ne sait quoi. Il arrive que le généalogiste ressemble plus à Indiana Jones qu’à un rat de bibliothèque.

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir le sens de l’adaptation.

106 services d’archives en ligne et presque autant de systèmes de consultation. Face au manque d’uniformité, le généalogiste s’adapte. Mais que ne ferait-il pas pour pouvoir consulter les 174 millions de pages d’archives en ligne ?

L’entrepreneur le généalogiste doit avoir de l’optimisme.

Tel un commercial, si une porte se referme, le généalogiste est suffisamment optimiste pour ne pas se laisser abattre et trouver une autre piste, aussi petite soit-elle, afin de dénicher les trésors que recèlent les archives et qui lui permettront d’avancer dans sa passion.

J’ajouterai l’empathie. Un généalogiste est toujours prêt à aider un autre généalogiste dans la difficulté.

Et vous, quelles sont vos 8 qualités ?

(1) via Xavier Duportet (@duportet)