Louis et les Listes électorales

Pendant le challengeAZ, je découvre la vie de Louis, mon arrière-grand-père. Homme mystérieux, il ne se laisse pas facilement attraper. L’étude des listes électorales m’aideront-elles dans ma quête ?

Au début de mon enquête généalogique, je n’aurais jamais pensé que le terme « Partir sur les pas de ses ancêtres », s’appliquerait aussi bien.

Lorsque je me suis lancée dans cette recherche, je ne savais pas ce que j’allais trouver, ni même si j’allais trouver quelque chose. Avec du temps, de la patience, et de la curiosité, les informations ont commencé à arriver. Qui dit information, dit aussi sources, documents ; en avoir beaucoup, c’est bien, cela permet de creuser, d’approfondir. Mais c’est aussi problématique, car il faut s’y retrouver. Dans le cas présent, mon problème n’était pas la quantité d’informations accumulées, mais les discordances sur un sujet précis : les adresses de Louis.

Car Louis a beaucoup bougé dans Paris. Tant et si bien, que je ne savais plus où il était, ni où j’en étais. J’ai donc repris tous les documents en ma possession, puis je les ai recensés dans un tableau Excel. Il me fallait ensuite un élément complémentaire pour combler les trous, et essayer de mieux comprendre ses déplacements. Je me suis donc penchée sur les listes électorales politiques.

 

 

listes électorales, paris

Date d’édition : 1848 / Gallica

 

Cette source peu utilisée est pourtant très intéressante. Selon le décret du 2 février 1852, les mentions suivantes doivent obligatoirement y figurer : nom de l’électeur, adresse, profession, date et lieu de naissance ainsi qu’en cas de déménagement, des informations sur la nouvelle domiciliation.

Ce dernier point est à nuancer :  les informations sur la nouvelle domiciliation seront indiquées, si elles sont connues. Dans le cas de Louis, son nom était rayé, sans autre information. J’ai quelque foi relevé la lettre L, dans la colonne « Observations ». Malheureusement, les archivistes que j’ai interrogés n’ont pu trouver de signification à cette lettre.

 

listes électorales, chronologie

 

J’ai saisi dans le tableau toutes les adresses en ma possession, en précisant la date, et la source de l’information. En faisant des recoupements, j’ai pu préciser les périodes pendant lesquelles il habitait à telle ou telle adresse, et les périodes qui étaient soient contradictoires, soit manquantes.

Le tableau m’a permis de vérifier que Louis circulait toujours dans le même quartier, à deux exceptions près : La Varenne-Saint-Hilaire, et la rue Saint-Antoine.

Munie de ces informations, j’ai préparé ma visite aux Archives de Paris. Mon but était de vérifier à partir des listes électorales l’année 1909, manquante au tableau, ainsi que la période 1910 – 1914.

 

listes électorales, paris, evernote

Tableau préparatoire aux recherches / Listes électorales

 

Dans ce tableau, j’y ai noté la liste électorale à consulter, sa cote, ainsi que les informations en ma possession sur l’adresse de Louis. Je l’ai ensuite complété en fonction des informations relevées.

 

La consultation des microfilms ne m’a pas apporté de réponses claires.  Toutefois, en regardant les dates de plus près, la disparition de Louis est concomitante avec l’abandon de son fils, Marcel.

 

À partir de 1906, alors qu’il continuait de signaler ses adresses aux autorités militaires, Louis ne s’est plus fait inscrire sur les listes électorales.

Entre le 7 novembre 1910, date de sa dernière adresse connue, grâce au rapport de police, et 1914, date à laquelle il réapparaît à La Varenne-Saint-Hilaire, ni les listes électorales, ni les adresses inscrites sur sa fiche matricule, ne permettent de nous dire, où était Louis.

 

J’ai  complété ma recherche par la consultation du fichier d’électeurs dressé par la préfecture de la Seine. Ce fichier indique les date et lieu de naissance, ainsi que les adresse et profession des électeurs. Je n’ai pas trouvé la fiche de Louis.

 

En conclusion, la consultation des listes électorales reste une source intéressante pour le généalogiste, car vous pourrez y relever les informations d’état-civil, ainsi que le métier. Je n’ai peut-être pas trouvé d’informations directes au sujet de Louis, mais j’ai découvert l’adresse, et la profession de son frère Alexandre.

 

 

Complément de lecture

E comme Élection / ChallengeAZ 2015 / Murmures d’ancêtres

 

Sources

Listes électorales politiques (1900-1919) / Archives de Paris / Inventaire

Listes électorales / Présentation des fonds / Archives de Paris