Méthode : Comprendre ce que vous trouvez

Lorsque vous commencez votre généalogie vous suivez le processus suivant : collecte de l’information, lecture de l’information, saisie de l’information. Savez-vous qu’il manque une étape essentielle à cette méthodologie ? 

 

 

Quelle est cette étape manquante ? Elle se compose de deux parties : l’analyse et la compréhension.

La lecture d’un document généalogique n’est pas suffisante, vous devez analyser et prendre soin de bien comprendre les informations qui sont en votre possession :

1.Comprendre chaque mot de l’acte ainsi que la période et le lieu.

Cette étape vous permettra de vérifier que vous n’êtes pas en présence d’homonymes et de partir sur une recherche erronée.

2. Comprendre la situation que révèle le dossier.

Ceci est particulièrement valable pour des documents comme les recensements : que vous apprennent-ils sur la composition familiale et la situation économique à cet instant T ? Y-a-t-il un rapport avec un fait historique ? Si oui, lequel ?

3. Identifier chaque personne impliquée.

Ne vous contentez pas de relever des noms. Recherchez s’il y a un lien de parenté. S’il n’y en a pas, quelle pouvait être la relation avec votre ancêtre ? En apportant des réponses à ces questions vous pourrez compléter l’histoire familiale (liens familiaux, situation professionnelle, …)

N’attendez pas d’être confronté à une épine généalogique et de devoir reprendre tous vos actes suivant ces trois points.

Rappelez-vous que pour être un généalogiste perspicace vous devez garder votre âme d’enfant : remettez sans cesse en question les informations que vous avez. Demandez-vous en permanence Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ?

Appliquez cette étape supplémentaire dès le début de vos recherches. Notez et documentez vos remarques et découvertes dans un journal de recherches.

Vous progresserez plus facilement et enrichirez votre histoire familiale.