Mon bilan en 4 images

Le mois de décembre n’est pas seulement la période des cadeaux et des chants de Noël. C’est aussi le moment pour se poser et réfléchir à l’année qui se termine. Le but ? N’en retenir que les bonnes choses et améliorer les autres pour la prochaine fois.

Cette année a été tellement riche qu’il m’est difficile de savoir où commencer et où terminer. Je vais m’en tenir à quatre images, celles qui me semblent les plus marquantes.

 
Danilo Rizzuti. FreeDigitalPhotos.net 

Je crois que cette année, j’ai commencé à trouver l’équilibre. D’abord, l’équilibre entre la vie privée et la vie professionnelle, car ce n’est pas toujours facile à trouver quand on est une maman qui travaille à la maison. Il y a encore des ajustements à faire, notamment trouver le temps pour travailler ma propre généalogie, mais les choses se mettent en place petit à petit. Ensuite l’équilibre entre la vie professionnelle et vous, lecteurs, généablogueurs. Vous êtes de plus en plus nombreux, de plus en plus curieux et de plus en plus exigeants, il me faut trouver le juste-milieu entre vous, mon métier et mes activités personnelles. Et quand la passion vous tient, il est parfois difficile de faire des choix. Il faut trouver comment faire.

Mais vous me connaissez, je ne suis jamais en manque d’idées.

 
Salvatore Vuono. FreeDigitalPhotos.net

 

Ceci pourrait être ma radio crânienne. Avoir des idées c’est bien, en avoir trop cela devient compliqué et demande auto-discipline et organisation, ce qui, soyons honnête, peut me faire défaut (quelque fois !)

Cette année a été très riche tant en évènements qu’en résolutions.

 

Après avoir tergiversé longtemps sur le choix de mon logiciel de généalogie, j’ai finalement opté pour MacFamilyTree. Édité par une société allemande, il souffre de quelques défauts de traduction entre autres, mais je ne lui en tiens pas rigueur. Il correspond presque à 100 % à mes attentes : large choix de rapports et graphiques, géolocalisation, gestion des sources, fluidité de navigation. Bref, même la dernière version de Heredis 2014 et sa ligne de vie ne m’a pas fait changer d’avis.

Changer de logiciel impose des réajustements. Toutefois ayant fait le choix cette année de reprendre ma généalogie à zéro, les mises à jour se sont donc faites au fur et à mesure.

Reprendre sa généalogie de zéro ?

Vous avez bien lu.

Pourquoi ?

Parce que je commençais à m’ennuyer. J’aime mes ancêtres et ceux de mon mari, mais ils étaient trop sages, pas un bagnard, pas un pendu, rien, nada, J’avais l’impression de tourner en rond. Qu’à cela ne tienne, recommençons ! Cela me permet de vérifier que toutes les sources sont notées, les transcriptions faites, les saisies sans erreur, que je n’ai pas oublié un enfant ici ou là et de supprimer l’individu sorti de nulle part. Non seulement, je me créé une base propre mais je redécouvre nos ancêtres. En outre, les sources en ligne ayant considérablement augmenté depuis que j’ai commencé la généalogie, c’est aussi l’occasion d’enrichir les informations concernant leur histoire sociale.

Je profite également des évolutions nombreuses et de qualité de Geneanet pour enrichir mon arbre d’actes, de photos et de sources.

 

 

Côté évènements, j’ai aussi été gâtée. J’ai le plaisir de collaborer avec la Revue Française de Généalogie; formation, articles, Matins Malins, c’est toujours un plaisir. A la demande de Elisabeth Zetland j’ai eu le plaisir de participer à la campagne de MyHeritage sur les photos de famille, sujet qui me tient à cœur.

Mais cette année, le plus bel évènement, car le plus inattendu fut le challenge.

 

scottchan. FreeDigitalPhotos.net 

 

ChallengeAZ, tout un programme, mais quel programme !

Je retiens plusieurs choses de cet évènement. Tout d’abord, vous avez été nombreux à me suivre dans ma folie douce, moi qui pensais me retrouver seule ou presque. Ensuite, vous avez tenu jusqu’au bout. Là encore, alors qu’au début, je n’étais pas sûre de tenir, n’étant plus seule, il a bien fallu que je le fasse !

Cette émulation reste mon plus beau souvenir généalogique de l’année.

Certains d’entre vous en ont profité pour créer leur blog, d’autres se sont révélés, tout le monde a fait attention de laisser un commentaire ici ou là, l’encouragement était présent non seulement en France, mais aussi en Belgique, en Italie et au Canada.

À destination plus particulièrement des nouveaux arrivants, j’ai ensuite proposé des thèmes mensuels, là encore, vous avez répondu présents et le #geneatheme est né.

C’est  un régal de vous lire tous et toutes. Bien que le thème soit commun, chacun a sa propre histoire, sa propre anecdote à nous faire découvrir.

Richesse de l’écriture, richesse de la généalogie, richesse des Hommes.

Si je ne devais retenir qu’une chose de cette année, ce serait certainement le challenge et les contacts créés à cette occasion entre généablogueurs.

 
 
graur razvan ionut. FreeDigitalPhotos.net 

 

Cette image résume parfaitement comment je vois 2014.

Une belle route avec beaucoup d’opportunités, je l’espère, d’idées, j’en suis sûre, et de projets. Certains de ces projets auraient dû être réalisés sur 2013, mais par manque de temps et un petit peu d’organisation, ils ont été laissés de côté pour cette année, mais ils seront traités l’année prochaine.

J’espère continuer à vous intéresser et vous rencontrer toujours plus nombreux sur vos blogs ou à l’occasion de rencontres.