N’oubliez pas les mentions marginales

Acte d’état-civil en main, vous relevez toutes les informations et n’omettez pas de scruter les mentions marginales pour les informations complémentaires (décès, mariage, divorce, …). Avez-vous le même réflexe pour toutes vos sources ?

 

En marge des actes notariés vous pouvez trouver des informations complémentaires sur vos ancêtres.

Étudiant un acte de cession entre deux sœurs, une mention marginale, presque effacée, m’apprit le mariage (et veuvage) de la plus jeune des sœurs ainsi que le nom de son époux.

 

Acte de cession, source AD 42
 

Voilà comment un acte notarié peut ajouter une branche à votre arbre.