Portraits de généablogueurs : Généalogie Laviolle

 Quel est le lien entre Kant ou le PIB et la généalogie ? A lire les participations du challengeAZ, ce généablogueur a eu envie d’y mettre son grain de sel. C’est à partir de la lettre H qu’il a fait le grand saut en nous apportant un regard décalé sur la généalogie. 

laviolle-yves_logo

La Gazette accueille Yves, du blog Généalogie Laviolle.

  • Situation géographique : je vis actuellement à Paris, mais grâce à mon métier, j’ai eu l’occasion de vivre dans de nombreux endroits, parfois très exotiques.
  • Secteurs géographiques des recherches : pour le moment, mon travail et ma vie de famille ne me permettent pas de faire autre chose que de la recherche en ligne. Du coup, j’ai effectué mes premières recherches sur le département de l’Aisne, car le site des Archives est très fourni. Depuis la mise en ligne des archives des Landes, j’ai aussi pu progresser dans cette direction.
  • Matériel : je travaille sur mon ordinateur portable. Mon smartphone me permet aussi de rester connecté aux réseaux sociaux et juste un classeur pour ranger les quelques papiers et archives que je conserve (j’évite de trop imprimer).
  • Réseaux sociaux : je suis présent sur Twitter : @GenealogieLVL et @AnnuGeneLVLMon blog est en fait un wiki qui me sert de bloc notes et sur lequel je poste des billets. Je me suis aussi installé un annuaire de liens pour retrouver ce que je dois lire plus tard et un agrégateur RSS pour suivre les mises à jour des sites qui proposent des flux.
  • Depuis quand ton blog est en ligne ? Depuis février 2012.
  • Pourquoi avoir ouvert un blog de généalogie ? Comme de nombreux autres blogs de généalogie, je pense. Le partage, l’envie de communiquer ses découvertes. Je pense qu’Internet et la facilité de publication qu’il permet est un prolongement naturel des travaux généalogiques et leur offrant une vie différente d’une succession de fiches. Il permet, en racontant une multitude de petites histoires, de donner de la profondeur à ce loisir.
  • Quels sujets abordes-tu sur le blog ? Pour le moment, j’ai surtout parlé de mon grand-père, évadé de France en 1943. Le Challenge AZ a aussi été l’occasion d’aborder des sujets qui me tiennent à cœur et qui me poussent à réfléchir sur les motivations de ce passe-temps parfois chronophage.
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours : comme je l’ai dit les Landes et l’Aisne occupent l’essentiel de mes recherches. Je participe aussi aux relevés collaboratifs 1 Jour 1 Poilu.

 

Quels sont les logiciels, apps, outils que tu utilises pour tes recherches ?

Comme logiciel de base, j’utilise Ancestris. Ce n’est certainement pas l’interface la plus conviviale du marché, loin de là, mais il dispose, selon mes critères, de plusieurs avantages : il est open-source, il suit la norme Gedcom et il est gratuit.

 

À  quoi ressemble ton bureau ? 

 
 

Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches ?

Ah, c’est embêtant cette question… Il faudrait que je sois en fait organisé pour utiliser un outil.

Plus sérieusement, j’utilise principalement mes sites décrits plus haut pour m’organiser.

Je n’utilise pas de solutions « fermées » comme Evernote car, bien que technophile, j’ai beaucoup de réticences a confier mes données à quelqu’un d’autre.

 

Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale ?

J’ai fait quelques recherches sur Gallica qui offre une quantité de documents phénoménaux. J’aime bien aussi Geoportail qui permet d’avoir une vision géographique avec les informations administratives.

 

Un rêve généalogique ?

Terminer mon arbre. Du coup tutoyer l’infini…

 

Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d’ici un an ?

L’année à venir va être trop fournie par ailleurs pour que la généalogie puisse être l’objet de projets. Je vais me contenter de continuer à faire vivre mon annuaire, à faire des relevés 1J1P et pourquoi pas rechercher quelques ancêtres.

Par contre, les vacances d’été viennent de me permettre de réaliser un projet touristico-généalogique en allant visiter, avec épouse et descendance évidemment, le village de LAVIOLLE en Ardèche. Les photos que nous y avons faites illustreront à merveille les généalogies de mes petits enfants (il faut voir a long terme;-))

 

As-tu une astuce / un conseil à partager ?

Il serait bien présomptueux pour un jeunot généalogique comme moi de penser pouvoir donner un conseil. Mais bon allez, je joue le jeu et je me lance : les sources ! Les vérifier et les indiquer, tout le temps. Je l’ai fait dès le début car j’avais lu sur d’autres blogs le désarroi d’anciens qui devaient tout reprendre après plusieurs années de travail.

Du coup un second conseil : lisez les blogs généalogiques, ça vous fera gagner un temps précieux !