Portraits de généablogueurs : Nos Racines

Un blog de généalogie par branche, il fallait y penser et surtout, il faut être organisé(e) pour gérer deux blogs. L’invitée du jour l’est, organisée, car en plus de ses blogs, elle est présente sur les réseaux sociaux et fourmille d’idées. Découvrez « ses » racines.

 

La Gazette accueille Laetitia Dadu.

  • Situation géographique : native de Touraine, je vis en région parisienne depuis 10 ans mais je fais mes cartons pour m’installer prochainement en Lorraine.
  • Secteurs géographiques des recherches : essentiellement la Vienne. Quelques incursions en 37, 49 et 51. Pour la branche de mon mari je cherche dans le 85, le 18 et le 36.
  • Matériel :  j’ai longtemps fait mes recherches sur mon ordinateur portable posé sur les genoux, installée dans mon canapé, mais depuis quelques mois j’ai investi le PC familial. Je suis mieux installée. Et puis il y a le carnet qui me suit partout pour lister les actes à trouver et les idées de sujets à développer sur les blogs.
  • Réseaux sociaux : difficile de répondre brièvement… J’ai ouvert plusieurs blogs (branche maternelle Nos Racines / branches paternelle Mes Racines) pour scinder mes propos et parce que je les voulais participatifs. Le 1er l’est parfois, car j’ai des cousines concernées par mes recherches, et le 2e n’est pas commenté, mais je le sais lu par mes cousins non généalogistes mais curieux. Plusieurs autres blogs existent, mais sont peu lus, comme Henri Georges Trainson par exemple. J’ai une adresse électronique exclusive pour la généalogie, plusieurs comptes sur Geneanet, un compte FaceBook réservé lui aussi à la généalogie : laetitia.dadu 
  • Depuis quand ton blog est en ligne ? Nos Racines date d’octobre 2006 et Mes Racines date de Noël 2006.
  • Quels sujets abordes-tu sur le blog ? Mes recherches et trouvailles généalogiques, histoire locale, écueils et anecdotes, en essayant d’être compréhensible par les non généalogistes. 
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours : mon projet annexe, en plus des recherches, est monumental et infini : familledadu, une base de données créée en 2007 et consacrée aux porteurs de mon nom de naissance : DADU. Vous trouverez cette base sur le site Geneanet.

Quels sont les logiciels, apps, outils que tu utilises pour tes recherches ?

J’utilise essentiellement les sites des archives départementales, Geneanet, et un outil de capture. J’interroge des bases de données comme celle du Cercle Généalogique Poitevin (www.herage.orget Bigenet.

 

A quoi ressemble ton bureau ?

 
 
 

Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches ?

Carnet et stylo. J’ai testé Excel et Evernote, mais je ne m’y retrouve pas encore.

 

Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale ?

Les sites des AD 86, 85 et 49 sont si riches que j’y passe un temps fou. Entre la presse ancienne, les chroniques et l’histoire locale, il y a de quoi faire pour donner de l’épaisseur à nos arbres.

 

Un rêve généalogique ?

Passer toutes mes vacances (j’en ai pas mal) aux archives, mais ma famille ne partageant pas ma passion, je remets ce rêve à plus tard. J’espère que mes enfants seront un peu intéressés pour pouvoir partager et transmettre.

 

Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d’ici un an ?

Ce n’est pas purement généalogique, mais ça va changer beaucoup de choses : je vais consacrer une pièce entièrement à la généalogie, y installer mon ordi et ma table pour étaler les documents anciens que je n’ai pas encore dépouillés, afficher ma carte de Cassini et la carte IGN du Poitou, des photos jaunies et évidemment mon arbre.

 

As-tu une astuce / un conseil à partager ? 

Ne jamais rien négliger dans un acte, aucune mention n’est vaine, mais aussi ne rien prendre comme certitude. Les curés et officiers d’état civil n’ont pas toujours eu les bonnes infos…