Portraits de généablogueurs : Rencontre avec mes ancêtres

Un blog, deux blogs, trois blogs… On n’arrête plus les généablogueurs. Généalogie personnelle, hommage aux Poilus de la région ou travail collaboratif, rencontre avec une passionnée.

 

dezat-elodie_logo

 

Je vais commencer par un mea culpa : l’invitée du jour est passée dans les mailles du filet de La Gazette.

En effet, vous auriez dû lire son portrait avec ceux des participants au ChallengeAZ cuvée 2013. Heureusement pour moi, elle a également participé à la cuvée 2014, ce qui me permet de réparer mon oubli.

 

La Gazette accueille Élodie Dezat, Rencontre avec mes ancêtres.

 

 

  • Situation géographique : je suis originaire du Sancerrois (les amateurs de vins connaissent bien ce secteur), et je vis actuellement en Bretagne.
  • Secteurs géographiques des recherches : mes ancêtres ont très peu voyagé, et la quasi-totalité d’entre eux sont berrichons. Quelques individus sont originaires de départements limitrophes comme la Nièvre, l’Yonne ou encore le Loiret.
  • Matériel : j’ai un vieil ordinateur portable qui me rend bien des services, et depuis peu un Smartphone. Les fichiers sont sauvegardés sur Google Drive.
  • Réseaux sociaux : je publie des articles sur mon blog. Je suis également présente sur les réseaux sociaux : vous pouvez me retrouver sur Twitter sous le pseudo de @lodeetwit, sur la page Facebook Rencontre avec mes ancêtres, sans oublier mon compte Geneanet.
  • Depuis quand ton blog est en ligne ? J’ai créé le blog Rencontre avec mes ancêtres en août 2011 sur Blogspot. Il a ensuite déménagé en février 2014 sur WordPress.
  • Pourquoi avoir ouvert un blog de généalogie ? J’ai découvert des blogs généalogiques et je me suis dit : pourquoi pas moi ? La communauté des généablogueurs est très active et stimulante, ce qui aide à sauter le pas.
  • Quels sujets abordes-tu sur le blog ? Je parle bien entendu de ma généalogie et mes ancêtres. Exercice parfois difficile, car la majorité d’entre eux font partie de ceux qu’Élise a nommé les « invisibles ». C’est aussi l’occasion de parler organisation, outils, lectures généalogiques. J’aime également faire découvrir l’histoire locale du Berry ainsi que les métiers anciens. 
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours :  j’ai une longue liste de projets à réaliser. Au niveau généalogique, j’ai repris mon arbre ainsi que celui de mon mari à la base afin de vérifier les informations, partir à la chasse aux actes manquants et surtout remettre de l’ordre dans les sources. Centenaire de la guerre de 14/18 oblige, j’ai ouvert un blog sur les poilus du Sancerrois (http://sancerrois1418.blogspot.fr/et je participe au dépouillement des poilus morts pour la France du Cher (http://lespoilusducher.blogspot.fr). Dernier projet : proposer dans ma commune une activité périscolaire autour de la généalogie.

 

 

Quels sont les logiciels, applications, outils que tu utilises pour tes recherches ?

Rien de très original ! J’utilise Hérédis 14 pour la saisie de mon arbre et les services de Généanet pour sa diffusion.

Je découvre tout juste les applications sur smartphone. J’ai toujours du mal à utiliser Evernote que je trouve trop brouillon… Mais j’ai craqué pour l’application Pocket qui me permet de mémoriser des articles ainsi que l’application Google Keep qui gère des notes, listes.

 

À quoi ressemble ton bureau ?

 

 

Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches ? 

Je ne suis malheureusement pas un exemple d’organisation. J’ai acheté un beau cahier … Que j’ai toutes les peines du monde à remplir ! Je suis une adepte de la feuille volante que je range tant bien que mal. J’utilise énormément Excel, qui fait partie de mon quotidien au travail ; en effet, je passe une partie de mon temps à gérer, digérer, triturer, analyser des bases de données.

J’utilise également Powerpoint qui me sert de sauvegarde de captures d’écran lorsque je travaille sur un individu ou une branche. Je peux y ajouter des commentaires. Bref, très pratique.

 

Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale ? 

Le Conseil général du Cher a mis en ligne un site sur le patrimoine du Sancerrois, qui met en avant des monuments typiques et propose des monographies des différents villages du canton (http://sancerre.cg18.fr.

J’utilise également Gallica ou Google Books pour l’histoire locale ou l’illustration de mes articles.

Enfin Géoportail est d’une grande aide pour retrouver les lieux-dits.

 

Un rêve généalogique ?

Détricoter l’histoire de Jean-Louis BLONDEAU mon hors-la-loi qui a visiblement fait de la contrefaçon (vous retrouverez un article dans le Challenge AZ de 2013 à la lettre H).

 

Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d’ici un an ?

J’espère avoir bien avancé sur la mise en ordre de mes sources, suffisamment pour gagner une étoile sur Geneanet.

 

As-tu une astuce / un conseil à partager ?

Si les recherches et les échanges sur Internet sont grisants, il faut de temps en temps se « rematérialiser », et prendre soin des membres de son arbre encore en vie.

Et surtout ne pas hésiter à montrer le fruit de ses recherches à ses proches. J’ai découvert récemment que j’ai fait des petits et que certains cousins suivent mes pérégrinations sans forcément laisser de commentaire.