Portraits de généablogueurs

En avril 2013, une quarantaine de généablogueurs passionnés se sont retrouvés autour d’un défi : publier un article par jour dont le thème devait être lié à la généalogie et le fil conducteur était l’alphabet. Vous avez été nombreux à suivre leurs écrits et à les encourager. Ce fut aussi l’occasion de découvrir de nouveaux blogs.

 

Derrière un généablogueur se cachent un blogueur, ou une blogueuse, et un, ou une, généalogiste.
En attendant le prochain challenge AZ en juin 2014, je vous propose de découvrir ceux et celles qui partagent leur passion via un blog.

 

Vaillamment, Benoît Petit a accepté d’être le premier de cette nouvelle série.

 

  • Situation géographique : Puteaux, en région parisienne.
  • Secteur géographique des recherches : Mes secteurs de recherche se situent entre globalement le Centre de la France (Berry, Loir et Cher Sologne, Creuse), etla Lorraine. Mais j’ai également beaucoup d’ancêtres en Haute-Marne, quelques-uns dans les Ardennes, dans le Tarn etGaronne, l’Aveyron et les Hautes-Alpes. Au fil du temps, bien évidemment, le secteur s’élargit. Je n’aurais pas cru avoir des ancêtres dans le Sud et les Alpes.
  • Matériel : Je fais mes recherches essentiellement sur l’ordinateur de bureau, à savoir un Mac. Ayant un écran 22 pouces, c’est plus facile de visualiser. En terme de consultation, je dispose également d’un Iphone, et parfois d’un Netbook PC. Suis en cours de réflexion pour acheter une tablette mais je n’ai toujours pas passé le pas.
  • Depuis quand ton blog est en ligne : J’ai créé mon blog Mes Racines Familiales très précisément le samedi 25 février 2012. J’ai choisi la plateforme « Blogger » pour sa simplicité d’utilisation et j’en suis satisfait.
  • Réseaux sociaux : Je possède une page Facebook intitulée « Mes Racines Familales » où je tente de faire une veille généalogique, étant liée avec mon compte Twitter (@benetit92), la veille est routée ainsi vers les personnes qui me suivent. J’ai également créé un blog sur Tumblr consacré à mes photos de familles.
  • Quel(s) sujet(s) abordes-tu sur le blog ? : Les sujets sont très liés à mes activités ou idées du moment. Cela va de mes découvertes généalogiques, aux partages de photos, de documents, en passant par les problèmes d’organisation, l’hommage à certains aïeux en décrivant un passage de leur vie. Je décris les problèmes rencontrés dans mes recherches ainsi que les anecdotes. Le blog permet de recevoir des commentaires avec des conseils, de partager nos expériences. D’ailleurs je conseille toujours de créer un blog car l’écriture engendre des questionnements et surtout des réactions etdes conseils des internautes.
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours : Actuellement, je suis en cours de lecture des registres de Theillay et Selles Saint Denis dans le Loir-et-Cher et aussi quelques-uns récemment mis en ligne sur le nouveau site des Archives du Cher.

 

Quels sont les logiciels, apps, outils que tu utilises pour tes recherches ?

Il y a environ 4 ans, j’utilisais le logiciel « Parentèle » puis il y a presque 2 ans, j’ai acquis Heredis pour Mac dont je suis satisfait.

Je réfléchis actuellement au passage vers un autre logiciel de type Family Tree Builder (My Heritage) ou un site de mise en ligne genre Généanet qui fait également office de logiciel : je n’ai pas encore pris ma décision. Je cherche un logiciel qui reprend mes données de façon correcte et qui puisse les mettre en ligne (simplicité).

J’utilise en parallèle les applications proposées par Heredis, Généanet et la Revue Française de Généalogie essentiellement, mais j’ai également téléchargé celles de MyHeritage, Ancestry, et Indexing de Family Search.

Question organisation, je dispose de l’application Evernote et d’Everclip (mais je ne suis pas très à l’aise avec ces 2 dernières) et aussi de Dropbox.

 

A quoi ressemble ton bureau ?

 
 

Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches

Dans mon bureau, j’utilise un tableur Excel présent sur Dropbox, où je mets le contenu de mes recherches (commune/paroisse, années dépouillées, acte trouvés…).

J’avoue que je ne peux quand même pas me passer du papier, et j’ai toujours un cahier où je note en parallèle des découvertes, des infos, des réflexions. J’ai également un carnet au cas où je suis à l’extérieur et j’ai un besoin pressant de prendre une note. Mais au pire, je sais que je peux toujours compter sur mon téléphone portable.

J’utilise Evernote pour lister les sites qui m’intéressent en les classant par mots-clés. Je compte également créer dans cette application une fiche par ancêtre ou famille. J’ai crée, pour test, une ligne de vie pour un ancêtre : je la dupliquerai bientôt pour les ancêtres dits « complexes » ou « à problème?! »

 

Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale

Mes sites préférés sont en fait surtout des blogs. C’est à travers ces blogs que j’apprends beaucoup sur la généalogie, ses procédés et les découvertes.

J’ai testé plus d’une fois Gallica, mais la recherche n’est pas si aisée, ou plutôt cela demande une certaine patience ; avec un nom de famille comme le mien, les résultats ne sont pas vraiment pertinents.

Mon site de recherche favori est…Google : eh oui!

 

Un rêve généalogique ?

Retrouver les origines de mon aïeule Marie Anne Sorelas qui fût abondonnée en 1837 à l’hospice de Nancy.

Découvrir comment mon ancêtre Jean Petit est devenu maître charron. Pour devenir maître, cela supposait d’avoir fait un Tour de France.

 

Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d’ici un an ?

J’espère, d’ici un an, finir de scanner les photos de famille, et de renommer mes fichiers! L’objectif n’est pas si facile…J’essaye de scanner quelques photos de temps en temps le soir ou le week-end. Un autre de mes projets sur mon blog est de faire un article sur le vécu de chacun de mes arrières-grand-père durant la première guerre mondiale : leurs parcours, blessures….

 

As-tu une astuce / un conseil à partager ?

Il est très important de faire un suivi de ses lectures de registres afin de ne pas revenir sur un élément déjà lu. Je le fais personnellement dans un tableau excel sous Dropbox.

 

Merci à Benoît de s’être prêté au jeu.