Pourquoi faisons-nous de la généalogie ?

Pourquoi faisons-nous de la généalogie ?

Si quelques fois cette question m’a effleurée, je n’ai jamais pris le temps d’y réfléchir sérieusement. Jusqu’à la semaine dernière. Jusqu’à ce que dans la même semaine cette question me soit posée par une personne non généalogiste et que je lise un article sur ce thème « Why do we do genealogy ? » (1)

J’ai commencé la généalogie il y aura bientôt 20 ans. A cette époque les raisons de ma quête généalogique étaient assez simples : découvrir qui étaient mes deux grand-pères, que je n’ai pas connu, et particulièrement mon grand-père paternel (2).

Durant ces 20 années, j’ai rencontré beaucoup de monde sur ma route. Certains intéressés par cette recherche et les découvertes qui en ont découlé, d’autres tout simplement imperméables à l’idée que l’on puisse s’intéresser à des morts.

Aujourd’hui ma réponse est semblable e à celle de Lorine : « Mon amour de l’histoire fait partie de la raison pour laquelle je fais de la généalogie. Mon désir de résoudre les mystères est une énorme part de ma passion pour la généalogie. Outre ma curiosité au sujet de mes ancêtres,je fais la généalogie car en découvrant qui ils étaient, j’ai découvert qui j’étais Je fais la généalogie, parce que je veux que ma fille connaisse les individus, dont la vie au cours des siècles, nous a aidés à devenir qui nous sommes aujourd’hui. « 

La généalogie n’est pas passéiste, c’est tout le contraire, elle est pleine d’espoir. Elle fait revivre ces familles. Les individus sur une photo ne sont plus que des visages, ils ont des noms, des vies.

Pour certains, passer de longues heures à éplucher les registres pour trouver les trois lignes qui nous feront avancer est une perte de temps, pour moi c’est du bonheur. Nous sommes dans une société de l’instantané. Les professionnels du marketing essayent de nous faire croire que tout peut maintenant s’acquérir rapidement et sans effort : la gloire, la richesse, un ventre plat, ….

La généalogie apprend que l’on a rien sans rien. Qu’il faut de la patience, parfois de l’énervement, mais qu’à la fin, les efforts fournis paieront. Et quelle joie lorsque l’on atteint son but !

Il m’a été demandé un jour par un membre de ma famille « Pourquoi réveiller les morts ?, tu ferai mieux de vivre avec ton temps » Je répondrais aujourd’hui que si nous parlons pour eux,  nous ne leur devons pas nos vies. La généalogie n’est pas passéiste, c’est un passe-temps pour certains, une passion pour d’autres.

Et vous ? Que répondez-vous à quelqu’un qui vous demande « Pourquoi les gens font leur généalogie ? »

(1) Why do we do genealogy ? Olive Tree Genealogy Blog, publié le 25 juin 2012 à l’adresse http://olivetreegenealogy.blogspot.fr/2012/06/why-do-we-do-genealogy.html

(2) Le destin tragique de Marcel Simard, La gazette des ancêtres, publié en septembre 2009 à l’adresse http://la-gazette-des-ancetres.fr/le-destin-tragique-de-marcel-simard/

photo credit: MykReeve via photo pin cc