Quel type de généalogiste êtes-vous ?

Sous l’impulsion de Maïwenn, du blog D’Aïeux et d’Ailleurs, nous avions été plusieurs généa-blogueurs à faire une thérapie de groupe et révéler quel généalogiste nous étions dans notre pratique quotidienne (1).

Lorsque j’échange avec d’autres généalogistes, je réalise que non seulement la pratique diffère d’un individu à l’autre mais aussi l’approche, la façon de vivre la généalogie.

Bien que je ne sois pas pour catégoriser les gens, j’ai trouvé à ce sujet l’article de Lorinne McGinnis intéressant (2).

Je vous propose aujourd’hui de découvrir quel type de généalogiste vous êtes; le détective ? le collectionneur ou encore l’historien ?

Lorinne propose huit catégories :

– Le chasseur / détective : ce qui le motive c’est la recherche, que ce soit pour lui ou pour les autres. Il peut mettre de côté ses propres recherches pour résoudre l’épine généalogique d’une autre personne.

– Le collecteur / collectionneur d’ancêtres : il aime regarder ses ancêtres sur un arbre généalogique, de préférence si quelqu’un d’autre l’a fait. La recherche l’intéresse peu, ce qui compte ce sont les ancêtres.

– Le chercheur d’ancêtres : il aime faire les recherches, trouver l’ancêtre improbable. Mais il ne le fait que pour sa lignée.

– Le thésauriseur : il fait les recherches, trouve beaucoup d’informations mais ne les partage pas.

– L’éboueur (3) : il récupère tout ce qu’il trouve, fusionne tous les arbres avec le sien sans jamais rien vérifier.

– L’érudit : il vit par et pour les sources. L’exactitude est le but de ses recherches. Il révise sans cesse ses documents pour les actualiser.

– L’analyste : il analyse toute nouvelle information avant de passer à l’étape suivante. Il est critique face à une information; il l’analyse et la décortique pour savoir si elle peut révéler autre chose.

– Le planificateur : il tient scrupuleusement son journal de recherches, planifie ses recherches et suit ce plan. Il est très organisé.

Je suis un mélange de quatre types, dans l’ordre : le détective, le planificateur, l’analyste et l’érudit.

Je ne vis pas que pour les sources mais j’aime que les informations soient précises et vérifiables. Je suis définitivement un détective; plus le cas est compliqué plus il me plaît.

Quant à l’analyste et le planificateur, si vous suivez le blog régulièrement, ceci ne vous étonnera pas !

Et vous ? Quel type de généalogiste êtes-vous ?

(1) D’Aïeux et d’Ailleurs, GenBecle, Des Racines et des Êtres, Papiers et poussières, Mistike, GénéaSecchi, La Gazette des Ancêtres

(2) What type of genealogist are you ? Lorinne McGinnis, consulté le 3 septembre 2012 à l’adresse http://olivetreegenealogy.blogspot.fr/2012/08/what-type-of-genealogist-are-you.html

(3) Le terme « éboueur » peut vous sembler fort. Lorinne l’emploie à escient car elle ne supporte pas cette catégorie

Crédit photo : Brent Holloman