Salon de généalogie : comment bien en profiter.

Les salons de généalogie, cette sortie que nous aimons et redoutons. Ce sera utile à ma généalogie. Y-aura-t-il du monde ? Vais-je trouver ce que je cherche ? Comme toute recherche généalogique, un déplacement à un salon, ou une conférence de généalogie, demande un minimum d’organisation.

 

Bien s'organiser pour un salon de généalogie

 

Lorsque j’ai commencé la généalogie, je me rendais régulièrement à des salons de généalogie. J’en ressortais souvent déçue. Déçue de ne pas avoir trouvé de réponse, déçue de ne pas avoir pu profiter des échanges. Pourquoi ? Parce que je manquais de préparation ! J’y allais les mains dans les poches, faisant confiance à ma mémoire, pour poser au bon moment, à la bonne personne, la bonne question. Grossière erreur…

Que nous soyons débutants, ou pas, en généalogie ; qu’il s’agisse de notre premier salon de généalogie, ou pas ; nous avons besoin d’un minimum d’organisation pour bien en profiter.

 

Comment ?

Etablissez un plan d’actions : les associations organisatrices de salon de généalogie mettent à disposition sur leur site, ou page Facebook, le programme de l’évènement. Prenez un moment, pour préparer votre planning.

  • S’il y a des conférences : ajoutez les à votre programme. Ne faites pas l’impasse sur les sujets que vous connaissez, ou penser maîtriser. Nous avons toujours à apprendre quelque chose des autres généalogistes ! Mon conseil : n’enchaînez pas les conférences, vous ne profiteriez pas des dernières. Votre cerveau a besoin de faire des pauses !
  • Entre deux conférences, visitez les associations présentes : étudiez attentivement le programme, et planifiez vos « déplacements » entre les stands. Pour chaque association, vous aurez pris soin de préparer une liste de questions sur les points bloquants de votre généalogie. Soyez le plus exhaustif possible !

 

Jamais sans ma généalogie : vous pouvez vous rendre à un salon de généalogie avec vos classeurs, ou cahiers. Si vous profitez d’un salon national pour faire le tour des régions, votre valise risque d’être bien lourde. Gardez bien à l’esprit que les stands sont souvent pris d’assaut. Pour ne pas repartir bredouille, préparez une question principale, celle concernant un point bloquant de votre généalogie, et quelques questions supplémentaires, au cas où vous auriez la chance de tomber sur une période creuse. A cette question, vous associerez un arbre de travail, afin d’être sûr de n’oublier aucun détail concernant votre ancêtre (c’est plus léger qu’un classeur). Pourquoi ne pas profiter de la technologie et venir avec votre ordinateur portable, ou votre tablette ? Geneanet, Heredis et Geneatique ont développé leur application de généalogie. Avant de boucler votre valise, je vous conseille de vérifier que vous avez bien synchronisé vos fichiers, que les batteries sont chargées à 100%.

 

Ralentissez : je suis souvent étonnée de la cohue qui peut régner autour de certains stands. Il y a la queue (tant mieux), on s’y bouscule pour avoir une place et on la garde le plus longtemps possible. Vraiment ? Un salon de généalogie n’est pas l’endroit pour faire votre généalogie. Ne monopolisez pas les bénévoles. Leur travail vous intéresse ? Pourquoi ne pas adhérer à l’association et en profiter toute l’année ? S’il y a trop de monde au stand convoité, ce n’est pas grave. Faites une pause. Allez vous asseoir. Profitez-en pour engager la conversation avec votre voisin(e). Qui sait ? Vous vous trouverez peut-être des ancêtres en commun …

 

La généalogie est pour tout le monde : et les salons de généalogie aussi ! Il n’est pas obligatoire d’être retraité pour assister à un salon de généalogie. Pourtant, les généalogistes de moins de 50 ans se font rares. Vous n’y allez pas parce que vous trouvez que cela fait trop club de l’âge d’or ? Je vous répondrai que si aucun jeune ne s’y rend, la moyenne d’âge ne risque pas de baisser ! Osez franchir les portes des salons de généalogie. Osez engager la conversation avec d’autres généalogistes, quel que soit leur âge. La généalogie est faite de partages.

 

Vous êtes prêt à vous rendre à un salon de généalogie ? Consultez le site GeneAgenda pour trouver l’évènement proche de chez vous.