Savoir tourner la page

En généalogie, il faut savoir tourner la page. Le faites-vous ?

 

Prenez-vous le temps en parcourant les registres de lire ce qu’il y a avant et après l’acte que vous recherchez ? Je ne vous parle pas d’une lecture en diagonale où l’on se contente de lire ce qu’il y a en marge, mais d’une lecture attentive.

Si vous ne le faites pas, dites-vous que vous passez peut-être à côté d’informations qui concernent soit votre généalogie soit le cadre de vie de vos ancêtres.

Vous pourriez découvrir la naissance d’un frère ou d’une sœur dont vous ignoriez l’existence ou le décès du grand-père que vous recherchiez.

Savoir allez au-delà de l’acte qui vous intéresse c’est aussi découvrir au travers des registres des « tranches de vie » pour peu que le curé ait été bavard ou qu’il se soit passé des évènements inhabituels.

C’est en lisant le registre que j’ai découvert le décès d’un frère d’un ancêtre dont je ne connaissais que le prénom.

C’est aussi en lisant le registre que je suis rentrée dans le quotidien d’un couple dont le village fut frappé par une épidémie de dysenterie (voir l’article Forte mortalité à Oudon).

Soyez curieux, prenez le temps de la découverte, c’est ainsi que vous enrichirez votre généalogie et vos connaissances.