Quelle surprise dans la série Q !

L’enquête sur les luthiers de ma généalogie m’emmène de surprise en surprise. Une information trouvée, une photo reçue, et c’est un point de vue qui est à revoir.

Je recommanderais à chaque généalogiste de mettre en place une veille sur les sujets qu’il souhaite étudier prochainement.  Pourquoi ? Le monde des archives, et le monde de la généalogie bougent. Les informations affluent de toute part, difficile de tout suivre. La veille permet de cibler quelques sujets.

J’ai donc mis en place une veille autour des Archives des Vosges, de l’Association des Amis du Vieux Mirecourt, et sur le sujet des luthiers. Cette veille active m’a permis d’être informée de l’ouverture du site des Archives de la lutherie Mirecourt.

Le travail réalisé par Simon Rémy m’a apporté son lot de surprises, et cela continue encore aujourd’hui.

 

Série Q  Administration de l’enregistrement

Pour découvrir cette série, je vous recommande l’article publié par Frédéric, A comme Administration de l’Enregistrement publié à l’occasion de ce challenge 2017.

En lançant une recherche dans l’index nominatif disponible sur le site des Archives de la lutherie, je découvre que Charles Basile Claudot y est cité plusieurs fois. Son nom est présent dans plusieurs documents, dont le registre numéro 4, case 29, du bureau de l’enregistrement de Mirecourt.

Après avoir fait une demande au Fil d’Ariane, j’ai reçu la photo de la page du registre.

 

q-enregistrement

Archives départementales des Vosges – Bureau de l’enregistrement de Mirecourt, cote 3Q25/992

 

Sur ce document, j’apprends que Charles Basile Claudot a vendu un bien en 1866, pour une somme assez importante.

Alors que dans l’article Le luthier propriétaire, j’imaginais mes ancêtres luthiers plutôt du côté des luthiers peu fortunés, Charles Basile Claudot pourrait bien m’apporter un démenti et une belle surprise. Il ne me reste plus qu’à demander une copie de l’acte pour connaître le fin mot de l’histoire.

 

Au fait, qui est Charles Basile Claudot ? Rendez-vous demain avec la lettre R pour le savoir 😉

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer