Cartographier sa généalogie

cartographier sa généalogie, cartes, méthode, comment faire

Les outils géographiques sont nombreux et pourtant peu utilisés. Il y a les dictionnaires topographiques, les cartes anciennes, mais aussi les outils de géolocalisation. Dans cette nouvelle série, nous allons voir ensemble quels sont ces outils et comment les utiliser.

Après avoir découvert les dictionnaires topographiques, puis les cartes anciennes, nous abordons les outils de cartographie.

Pourquoi cartographier ?

Connaître l’histoire d’un lieu, le situer sur une carte, sont des actions qui vous permettent de comprendre l’environnement de vos ancêtres, de les restituer dans un espace qui fut le leur.

Si ces ancêtres se sont déplacés, situer leurs déplacements dans un couple espace/temps, ajoute un niveau de compréhension. En outre, cela peut aussi vous aider à les retrouver. Imaginez-vous pister les cailloux semés par le Petit poucet.

Les déplacements ne sont pas réservés à la cartographie. Vous pouvez cartographier des données, comme nous allons également le voir.

Comment cartographier sa généalogie ?

En dehors de votre logiciel de généalogie, il existe différents outils pour cartographier des déplacements ou d’autres ensemble de données.

TimeMapper

Application en ligne, TimeMapper permet d’associer une carte avec une frise chronologique. Assez simple d’utilisation, il nécessite néanmoins la connaissance de l’anglais. C’est un outil pratique pour illustrer vos billets de blog, comme ici. À noter qu’il n’est pas possible d’exporter la carte sur votre ordinateur. Vous n’avez que deux options : en natif sur le site, ou intégrée dans votre blog.

Umap

Bien que GoogleMaps dispose d’outils de cartographie, vous pouvez y préférer une version open source. Dans ce cas, vous vous tournerez vers UMAP, qui utilise des fonds de carte d’Open Street Map.

Un tutoriel détaillé est disponible sur le site Patrimoine et Numérique.

Khartis

Khartis est mon favori. Il est simple d’utilisation, dispose d’une aide efficace et est disponible en ligne ou téléchargeable sur votre ordinateur.

Exemple de cartographie avec Khartis.

Commencez par votre postulat de départ : que voulez-vous afficher ? Dans cet exemple, je me suis intéressée aux signatures de mes ancêtres féminines.

J’ai exporté les données du logiciel Heredis, puis j’ai relevé pour chaque individu, la commune de naissance, ainsi que la période. Bien sûr, point important pour toute carte, les coordonnées des lieux à afficher. Cela donne le tableau suivant :

Cartographier sa généalogie, Khartis, Sciencs-Po

J’ai ensuite enregistré le tableau sous format CSV et importer tel quel dans Khartis. C’est un des points que j’apprécie dans cet outil, sa simplicité d’utilisation. Tout est fait pour vous puissiez l’utiliser dès votre première approche, même si vous êtes débutant. Une erreur dans votre tableau ? Khartis vous en informe.

Cartographier sa généalogie, Khartis, Sciencs-Po

Vous pouvez ensuite ajouter une visualisation. C’est la partie un peu complexe de votre projet, si vous débutez. L’aide de l’application est claire, didactique et vous accompagne pas à pas.

Cartographier sa généalogie, Khartis, Sciencs-Po

Après des essais de représentations, de légendes -n’hésitez pas à tâtonner-, votre carte est prête.

Vous souhaitez partager votre travail ? La carte est exportable sous format image (.png), ou en format vecteur (.svg).

Si vous vous demandez quel est l’intérêt de cartographie des signatures, regardez bien la carte. Plus je remonte dans le temps, plus il y a de femmes en Bretagne (Ille-et-Vilaine) qui signent. Cette carte permet non seulement de démonter un préjugé, mais aussi de me lancer dans une nouvelle enquête pour comprendre.

Cartographier sa généalogie apporte un regard nouveau sur des données parfois abstraites. Pensez-y !

Commentaire (1)

  • Khartis : un outil pour cartographier votre généalogie ~ La Gazette des Ancêtres| 31 mai 2020

    […] à la publication du billet Cartographier sa généalogie, vous avez été quelques uns à vouloir essayer Khartis. D’après vos retours, vous avez eu […]

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.