Généalogie : Pourquoi et comment écrire régulièrement

“Je n’ai rien à dire”, “Je ne tiendrai sûrement pas un mois”, “Je ne sais pas si ça intéressera les gens”. Voici un petit florilège des réponses reçues au début du challenge AZ (Bloguez votre généalogie de A à Z). Un mois plus tard, les réactions sont différentes. Pourquoi ?

 

Je vous invite à parcourir les différents bilans postés par les participants au challenge ou à lire les commentaires de l’article faisant le bilan du défi (2). Les réactions sont toutes les mêmes :

– Le challenge m’a obligé(e) à m’organiser. J’ai pu corriger des erreurs / compléter des manques / trouver d’autres pistes de recherche …

– Chercher des idées de sujet m’a fait voir ma généalogie d’un autre oeil / sous un aspect que je n’avais pas envisagé.

– Je n’aurai sans doute jamais cherché sur ce sujet. Je suis content(e) de l’avoir fait car j’ai découvert un aspect de la vie de mon ancêtre

J’ai déjà abordé ici et sur le blog les raisons pour lesquelles il était utile de créer un blog de généalogie. A l’occasion du challenge, 7 personnes ont créé leur blog et leur retour est positif. D’autres en ont profité pour relancer un blog laissé de côté.

Car là est le principal souci du généablogueur : comment tenir un blog régulièrement ?

 

Ecrivez régulièrement.

Les participants au challenge ont pu en faire le constat. Écrire régulièrement :

  • clarifie la pensée
    • coucher sur le papier ou dans un blog ses idées permet de libérer son esprit et d’ordonner ses idées. Le simple fait d’écrire votre processus de recherche ou sur la vie d’un de vos ancêtres va vous faire voir les manques ou les incohérences.
  • améliore la qualité de l’écriture
    • c’est en forgeant que l’on devient forgeron. C’est aussi simple que cela. Les qualités d’écriture varient d’une personne à une autre et d’un sujet à l’autre. Nous serons plus appliqués pour un sujet qui nous tient à coeur ou que nous maîtrisons. Ne vous laissez pas impressionner par des articles écrits par des blogueurs qui ont déjà une longue expérience derrière eux. Lisez leurs premiers billets (lisez les miens), vous serez décomplexés !
  • pousse à avoir de nouvelles idées
    • il n’est pas toujours aisé de se renouveler. Vous allez donc aborder vos recherches différemment pour trouver des sujets. Vous craignez d’en manquer ? Restez en ligne ! Je publierai bientôt un article avec des idées de sujet 😉

 

Comment écrire régulièrement ?

“Tout ça c’est bien beau” vous allez me dire, “Mais comment est-ce que je trouve le temps entre le boulot, les enfants, le jardin ?”.

Quand on veut, on peut.

Je vous entends murmurer “Ben voyons”. Mais là encore, c’est aussi simple que cela. Demandez aux participants du challenge qui pensait ne pas avoir le temps et qui ont réussi à poster un article par jour, voire plus pour certains.

Combien de temps passez-vous à zapper devant la télé avant d’éteindre et de vous dire que vous auriez dû faire autre chose ? Combien de temps passez-vous sur les jeux sur votre tablette ou sur Facebook, là encore, avant d’arrêter en pestant contre ce temps perdu ?

Pour mettre cette routine en place, 10 minutes par jour suffisent.

  • Ecrivez tous les jours et tenez vous à votre engagement.
  • Dédiez un moment clé dans la journée : vous êtes un(e) couche-tard ? Ecrivez quelques lignes avant de vous coucher. Au contraire, vous vous levez avant le soleil ? Profitez de ce moment de calme pour coucher quelques lignes.
  • Commencez petit. 10 minutes c’est court et c’est long quand il s’agit d’écrire. Donc ne vous dites pas que vous allez écrire 1 000 mots par jour, vous serez vite découragé. Lancez le minuteur et écrivez sans vous soucier ni du temps, ni du nombre de mots.

 

Organisez-vous.

  • Faites une liste des sujets qui vous viennent à l’esprit.
    • ayez avec vous soit un petit carnet, soit l’application Quick Ever si vous travaillez avec Evernote. L’inspiration frappe n’importe où, à n’importe quel moment !
  • Utilisez un agenda.
    • vous y noterez votre progression; le temps passé à écrire, le nombre de mots.
  • Accordez-vous des récompenses.
    • soyez fier de votre travail, c’est le meilleur moteur pour avancer. Vous avez bien écrit cette semaine ? Pourquoi ne pas vous offrir ce petit carnet Flex de Filofax qui vous fait envie ?
    • à l’inverse, si vous avez écrit moins que vous ne l’aviez prévu, soyez indulgent avec vous-même. Il s’agit de mettre en place une routine, pas une contrainte.

Ne laissez pas la peur vous guider ou vous passeriez à côté du plaisir de l’écriture.
Dans un prochain billet, je vous proposerai de nous retrouver autour des sujets d’écriture pour votre blog de généalogie

(1) Sophie Boudarel, La Gazette des ancêtres, Bloguez votre généalogie de A à Z, publié le 28 février 2013.

Photo credit Mike Licht, NotionsCapital.com via photopin cc

 

Commentaire (18)

  • Hélène Soula| 13 mai 2013

    Merci de rappeler qu’&#39;écrire régulièrement est LE moyen de manier mots et phrases avec de plus en plus d’&#39;aisance.<br /><br />Je ne fais pas souvent d&#39;auto-promo, mais je rappelle tout de même ici qu’&#39;un guide intitulé &quot;Ecrire l’&#39;histoire de sa famille&quot; est paru l’&#39;an passé aux éditions Eyrolles et qu&#39;’il est en vente dans toutes les bonnes librairies ;-)<br

  • Odile| 13 mai 2013

    :-)) Je ne voudrais pas m&#39;avancer, mais je crois que le temps dont dispose Gloria pour ses recherches et celui dont je dispose n&#39;est pas tout à fait le même. J&#39;ai repris le travail aujourd&#39;hui. Je consacrerai mon temps libre à la lecture de vos oeuvres ;-). Bon courage. Bises.

  • Sophie Boudarel| 13 mai 2013

    Haha ! Même les plus récalcitrants s&#39;y mettent ! <br /><br />Merci Gloria, je te citerai en exemple à tous ceux qui disent encore que l&#39;organisation ce n&#39;est pas pour eux (hein Odile 😉 )<br /><br />Je te laisse à ton tableau, il ne faut jamais interrompre une bonne volonté en action !<br /><br />Bises

  • Gloria Godard| 13 mai 2013

    Imagine Sophie qu&#39;à l&#39;instant même, je suis en train de poursuivre le tableau excell commencé en avril, afin d&#39;organiser un peu en mai, la publication sur les quatre blogs ! Qui l&#39;eut cru ?<br />Merci pour toutes ces pistes, ces conseils, chacun y puise ce qui lui ressemble ou ce qu&#39;il cherche à atteindre. L&#39;essentiel c&#39;est de faire vivre ses recherches. <br />Je

  • Sophie Boudarel| 13 mai 2013

    Agnès,<br /><br />L&#39;angoisse de la page blanche nous l&#39;avons tous à un moment ou à un autre. <br />Il ne faut pas se mettre la pression et encore moins avoir peur. Vous savez écrire, votre côté scientifique vous pousse vers une rigueur et une logique nécessaires à l&#39;organisation d&#39;un billet. <br />Vous avez donc tous les éléments en main pour vous lancer.<br /><br />Vous vous

  • TiColporteur| 13 mai 2013

    Cet article m&#39;aide beaucoup Sophie car je me sens entièrement concernée par toutes les questions qui vous ont été soumises : &quot;Je n&#39;ai rien à dire&quot;, &quot;Je ne tiendrai sûrement pas un mois&quot;, &quot;Je ne sais pas si ça intéressera les gens&quot;, &quot;le manque de temps&quot;… En effet j&#39;ai aussi une autre passion qui prend beaucoup le pas aussi sur mes recherches

  • Sophie Boudarel| 13 mai 2013

    Bonjour Odile,<br /><br />Théorie, attentes, espoirs et réalité !<br />Nous sommes tous pareils, de grandes idées, de grandes résolutions et au final, le naturel qui reprend le dessus.<br /><br />Si comme le dit Gloria, le bazar organisé convient, il faut le garder. Après, rien n&#39;empêche d&#39;essayer une fois de temps en temps d&#39;apporter une petite touche différente.<br /><br />Pour le

  • Sophie Boudarel| 13 mai 2013

    Bonjour Sébastien,<br /><br />Les biographies peuvent aussi être partagées sur le blog, c&#39;est l&#39;occasion pour les membre de la famille de découvrir leurs ancêtres sous une forme autre que des dates. Les biographies intéressent beaucoup plus que nos simples recherches.<br /><br />Le blog est également un bon outil pour échanger sur les recherches qui nous posent problème. Comme tu le

  • Odile| 9 mai 2013

    Jusqu&#39;à présent, mon blog n&#39;était pas (et il n&#39;est toujours pas, jusqu&#39;à nouvel ordre ;-)) spécifiquement généalogique. Je suis d&#39;accord avec Elsasser, le &quot;travail&quot; principal réside dans la recherche donc surtout la lecture. En revanche, je suis aussi d&#39;accord avec toi, Brigitte et Benoit, l&#39;écriture d&#39;articles clarifie ce que nous avons déjà trouvé. Je

  • Sébastien| 8 mai 2013

    Je suis assez d&#39;accord sur le fait que l&#39;écriture clarifie la pensée et permet de pousser la réflexion et à aller chercher les sources. J&#39;essaie au maximum d&#39;écrire certaines biographies de mes ancêtres ou certaines recherches qui me donnent du fil à retordre. Ces documents restent pour l&#39;instant sur mon disque dur! <br />Il y a une chose que le blog ajoute, c&#39;est l&#39;

  • Sophie Boudarel| 7 mai 2013

    Merci Benoît pour ton commentaire.<br /><br />En effet, nul besoin de s&#39;attacher à son fauteuil pour écrire 1000 mots. <br />Un petit peu d&#39;écriture quand l&#39;idée vient, le sujet se développe, et le billet se construit petit à petit.

  • Benoit PETIT| 7 mai 2013

    A chaque inspiration, je créé un brouillon dans blogspot, et je n&#39;ai plus qu&#39;à remplir le jour venu où j&#39;ai un peu de temps pour développer.<br />En effet, l&#39;écriture d&#39;un article permet de voir les incohérences et de se remettre en question.<br />

  • Brigitte S| 7 mai 2013

    Elsasser,<br />chaque fois que vous écrivez, c&#39;est un plaisir de vous lire, j&#39;apprends toujours des choses avec vous, donc continuez au rythme qui vous convient, vous avez de toute façon des lecteurs fidèles.

  • Sophie Boudarel| 7 mai 2013

    Elsasser,<br /><br />Dans le cadre de la généalogie, il faut voir le blog comme un journal de bord.<br />Ecrire sur un sujet permet une seconde lecture de tous ces documents que nous avons à analyser.<br />C&#39;est en mettant par écrit notre analyse que nous découvrons qu&#39;il nous manque une information ou une incohérence ou simplement soulève une nouvelle question à laquelle il va falloir

  • elsasserwurtzle| 6 mai 2013

    Bjr à tous,<br /><br />Pour ma part, mes recherches me prennent déjà tant de temps, que je le dernier de mes soucis reste mon blog. Le plus gros du travail de recherche est dans la lecture. Il faut avaler des tonnes de données archives, journaux, littérature spécialisée et à chaque fois des terminologies nouvelles à digérer. J&#39;adore vous lire, c&#39;est rafraîchissant, mais je ne me sens pas

  • Elodée| 6 mai 2013

    Chic, de nouvelles idées d&#39;écriture !

  • Sophie Boudarel| 6 mai 2013

    Merci Brigitte pour ton commentaire. <br /><br />J&#39;ai le même &quot;problème&quot;, lorsque j&#39;écris sur un sujet, je me surprends souvent à penser &quot;Tiens, ce point ferait un bien un article&quot; ou &quot;C&#39;est une piste que je pourrais explorer pour untel&quot;.<br /><br />Si peu que dans les commentaires une nouvelle idée pointe, et voilà de quoi alimenter son blog et ses

  • Brigitte S| 6 mai 2013

    &quot;Ecrire régulièrement pousse à avoir de nouvelles idées&quot; …. comme tu dis, parce qu&#39;écrire aussi souvent m&#39;a redonné envie de me lancer à nouveau dans autre chose.<br />Je vais résister et me consacrer au blog …. <br />Encore une fois, merci de nous avoir incité à nous lancer dans cette aventure

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.