#challengeAZ : E comme écouter

En généalogie, nous prêtons attention aux détails des écrits, des photographies. Mais écoutons-nous réellement ?

 

Nous le savons tous et n’hésitons pas à le dire à tout généalogiste débutant : commencer par interroger vos proches.

 

Archives sonores : Enregistrer et éditer

 

Pour être sur de ne rien manquer de votre conversation, enregistrez les entretiens que vous avez avec vos proches.

Si un peu de technique ne vous fait pas peur, profiter de ces enregistrements pour constituer vos archives sonores. Des logiciels comme Audacity permettent d’enregistrer et d’éditer des sons. (1)

Transcrivez les ensuite, au calme. Ne négligez aucune information.

 

 

Prêter attention à tous les détails.
Une cliente me contacte par téléphone pour me demander de poursuivre ses recherches sur l’Yonne. Nous parlons de beaucoup de choses, je prends des notes (dates, lieux).

Elle m’envoie par mail l’état de ses recherches et les informations concernant l’individu souche.

Rien, je ne trouve rien. Date, lieu, rien ne ressort de mes recherches. Je reprends mes notes, pour vérifier que je ne suis pas partie sur une fausse piste. Rien.

Je pose tout, ferme les yeux et classe mentalement toutes les informations que ma cliente m’a communiquées, que ce soit par mail ou pendant notre conversation.

Une remarque, anodine au départ, me revient en mémoire.

Je reprends les recherches munie de cette nouvelle information et je débloque l’écheveau.
La généalogie s’apparente à une enquête, il ne faut rien laisser de côté. Tout indice servira à un moment ou à un autre.
Bonus

Beauté du #challengeAZ, Fabrice a posté le 3 avril 2013 un article qui fait écho à celui-ci : C comme Conversations (2)
(1) Audacity est un logiciel libre qui permet d’enregistrer et d’éditer des sons (lien)

(2) Arbogaste Arbogast, C comme conversations, publié le 3 avril 2013 à l’adresse http://f0br1ce.sharedby.co/share/1BDxLb

photo credit: Beverly & Pack via photopin cc