Portraits de généablogueurs : Arbogast

Qu’il parle de ses recherches en Alsace ou de ses réflexions sur la saisie, l’invité du jour partage ses expériences sur la recherche de ses origines.

La Gazette des Ancêtres accueille Fabrice du blog Arbogast.

  • Situation géographique : j‘habite en Alsace, dans un petit village au nord de Strasbourg, à hauteur de Haguenau. Assez près de mes racines alsaciennes.
  • Secteurs géographiques des recherches : un secteur dans le Bas-Rhin qui représente les 3/4 des mes recherches, entre Saverne, Wissembourg, Seltz et Strasbourg. Le dernier quart est un secteur regroupant la Charente et le Maine-et-Loire. Les 2 secteurs ont vraiment des particularités différentes, des histoires différentes voire opposées ! D’un coté, mes ancêtres ont été dans l’armée allemande et éventuellement prisonnier russe, de l’autre dans l’armée française et prisonnier allemand. D’un coté les registres sont successivement en latin, allemand et français. De l’autre, les registres sont exclusivement en français. J’ai aussi 2 grands oncles morts au combat à l’étranger : l’un en Ukraine, l’autre en Indochine (Viet-Nam).
  • Matériel : un ordinateur portable sous Linux (Archlinux), une tablette pour montrer des documents ou l’état de mes recherches ou occasionnellement pour faire des « repérages » sur le site des archives du Bas-Rhin.
  • Réseaux sociaux : mon blog Arbogast. J’ai un compte Twitter public @f0_br1ce. Sinon, vous pouvez prendre contact avec moi par email : fo_brice @ yahoo.com 
  • Depuis quand ton blog est en ligne ? Mon premier article est publié le 12/02/2013. Il va souffler sa 1ère bougie! 🙂 A ses début, il était sur Blogspot, puis fin novembre j’ai basculé sur WordPress.
  • Quels sujets abordes-tu sur le blog ? J’ai commencé mon blog 2 mois après avoir vraiment commencé mes recherches. Il a pour vocation de partager mes expériences, mes erreurs de débutant, mes découvertes. Je l’ai créé justement parce que mon entourage me posait plein de questions sur la manière de procéder. Les articles traitent généralement d’un sujet « d’actualité »: l’organisation que je viens de mettre en place, un document que je viens de découvrir. 
  • Recherche généalogique, ou projet, en cours : Actuellement, je réorganise mes documents et j’en parle sur mon blog 😉 

 

Quels sont les logiciels, apps, outils que tu utilises pour tes recherches ?

J’utilise Gramps pour gérer ma base. Je partage assez souvent mon expérience sur ce logiciel sur mon blog. Il a ses défauts, mais il est vraiment très complet pour gérer ses recherches sans l’apport d’outils externes.

 

A quoi ressemble ton bureau ?

 
 
 

J’ai longtemps navigué dans le salon mais je commence à me poser dans le fauteuil 🙂

 

Quel est ton outil préféré pour organiser tes recherches ?

Je ne sais pas trop quoi répondre à cette question. Je n’ose pas dire que je n’organise pas mes recherches 😉

Je fais parfois du repérage dans les registres ou sur Gallica et je les notes dans un document sur Google Drive. Mes recherches sont aussi parfois orientées par un article que je rédige pour mon blog : par exemple, j’étoffe la branche des Arbogast pour les besoins de mon blog.

 

Quel est ton site préféré pour ton histoire familiale ?

Comme nombre de généalogistes déjà interviewé, Gallica, mais aussi Google Books. Mais je viens de découvrir la puissance de FamilySearch, qui va sans doute me débloquer certaines situations! Dès que je trouve un site ou un lien intéressant je le note sur ma page « Outils » ou la partie « Documents » e mon blog à la fois pour moi et pour ceux qui la consulte.

 

Un rêve généalogique ?

Retracer l’histoire d’une des maisons familiales. Pourquoi? Parce que ça va demander d’autres techniques d’investigation : rechercher des actes notariés, ce qui va sans doute aboutir sur d’autres éléments sur la famille qui y a résidé, les interactions, les héritages.

 

Quel est le projet généalogique que tu comptes réaliser d’ici un an ?

Je n’ai pas de feuille de route. Je lancerai des bouteilles à la mer – j’en ai déjà lancé 2 et obtenu 1 réponse – et on verra ce que je récolterai 🙂

 

As-tu une astuce / un conseil à partager ?

A l’adresse de ceux qui n’ont pas encore entrepris de recherche ou qui n’osent pas : attention c’est un engrenage! 😉 On commence à trouver quelques infos qui nous mènent à d’autres et ainsi de suite jusqu’à ce retrouver avec des centaines d’individus.

Internet offre aujourd’hui d’énormes possibilités à la fois au niveau de l’accès aux informations mais aussi au partage. Vous ne trouverez pas tout sur Google, il faudra naviguer longuement, lire beaucoup de documents, de forums, de blogs, de Tweets.

Mais Internet ne fait pas tout, d’autres éléments entrent en compte dans vos recherches : la chance, la ténacité, la patience et l’organisation.