#ChallengeAZ : Faut-il être inconscient ou obéir à ses désirs ?

Dans une semaine, le Z sonnera la fin de la deuxième édition du ChallengeAZ. Les doigts et les cerveaux commencent à fatiguer. Certains s’interrogent : “Faut-il être inconscient ou obéir à ses désirs pour y participer ?”


 

Alors que les bacheliers planchent sur des sujets qui les inspirent plus ou moins, Mélanie demande à ses compères de challenge :

 
 

A une semaine de la fin, alors qu’ils s’interrogent sur comment terminer le challenge en W, X, Y et Z, je crois pouvoir dire que la majorité des 64 participants répondent qu’il faut être inconscient pour y participer … mais tous ont suivi leur désir de partager leur généalogie et leurs découvertes.

Bien leur en a pris. Ainsi Céline, à mi-parcours du challenge, a découvert une nouvelle cousine.

 
 
 

1 137 articles ont été écris (bilan fait le 24 juin à 13 heures). La participation faiblit un peu en terme de billet publiés au jour le jour, mais les chiffres par lettre montent régulièrement, certains participants bloguant dans le désordre ou rattrapant leur retard.

Hélène fait partie de ces derniers. Elle a rejoint le challenge en cours et rattrape son retard en publiant plusieurs billets par jour sur son blog Arboretum familial, belle performance !

Tous ces écrits ne passent pas inaperçus.

Gallica nous fait l’honneur d’épingler les trouvailles des participants sur leur tableau Pinterest “Trouvailles de Gallicanautes“.

 

Les Archives de France ont également diffusé l’évènement sur leur fil Twitter.

 
 
 

Cette dernière ligne droite est la plus dure, à la fatigue s’ajoute la difficulté des dernières lettres.

Je ne doute pas de l’originalité des participants pour terminer en beauté cette nouvelle édition.

 
 

Quand à celui de 2015, je pioche des idées par-ci par-là …

 

 

Commentaire (8)

  • La Gazette des Ancêtres | #ChallengeAZ : Bientôt le grand jour| 3 mai 2015

    […] Les 37 participants du ChallengeAZ, édition 2015, se posent certainement la question : Faut-il être inconscient ou obéir à ses désirs ? […]

  • La Gazette des Ancêtres | #ChallengeAZ : Êtes-vous prêt(e) ?| 26 mars 2015

    […] dédié sur Flipboard. Faut-il être inconscient ou obéir à ses désirs pour y participer ? Cet article pourra répondre à votre interrogation. Vous vous lancez ? Vous aurez besoin de ce kit de survie. […]

  • Véronique CARTRON| 26 juin 2014

    Allez, courage, encore trois jours !!! On tient le bon bout ! Semaine compliquée avec le V.W.X.Y Z ! Mais je suis sûre que chacun a déjà trouvé de quoi écrire ! Pour ma part, c&#39;est fait. Il ne reste plus qu&#39;à taper et à publier. <br />Déjà 1286 articles d&#39;écrits à ce jour. Que de lecture en perspective pour l&#39;été !J&#39;ai déjà commencé à en lire certains.Ma méthode pour lire ?

  • colette lefevre| 25 juin 2014

    Je suis très contente d&#39;avoir fait ce challenge, le premier pour moi, je m&#39;étais promis de ne pas lire les articles avant la fin, pour ne pas m&#39;en inspirer, mais j&#39;en lu quand même tout en gardant mon style. J&#39;ai déjà écrits les derniers articles et peux donc me faire plaisir à la découverte des billets des autres blogueurs. J&#39;ai peut être été inconsciente en effet, car je

  • Mélanie Astié| 25 juin 2014

    Citée deux fois dans un article de Sophie : mes ancêtres peuvent être fiers de moi !

  • Benoit Villecourt| 24 juin 2014

    Je fais partie des inconscient en obéissant à mon désir d&#39;aller jusqu&#39;au bout du challenge… mais j&#39;avoue que je fais aussi partie de ceux qui commencent à prendre du retard et à sauter des lettres en prévoyant d&#39;y revenir d&#39;ici le 30… Allez, plus que quelques jours… 🙂

  • Sandrine Heiser| 24 juin 2014

    J&#39;ai été très surprise mais ravie du tweet des Archives de France. Merci à vous de l&#39;avoir mentionné… Et merci à ma collègue Julie !

  • Cel| 24 juin 2014

    Merci pour la citation :). Le marathon est bientôt terminé, on va pouvoir lire les billets des autres participants, j&#39;espère que j&#39;aurais le temps pendant l&#39;été !

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.