ChallengeAZ Défis généalogiques

ChallengeAZ 2014 : Voilà, c’est fini

1 juillet 2014

Certains se sont préparés pendant un an, d’autres ont préféré laisser venir voire ont pris le train en marche. Ils ont tous réussi leur pari : bloguer un article par jour pendant un mois. 

Cette année, 64 généablogueurs se sont donnés rendez-vous pour partager leur passion. Durant tout le mois de juin, ils et elles ont publié un article par jour en suivant l’alphabet.

Première réussite ? Avoir tenu bon face à la coupe du monde de football, même si pour certain(e)s, ce fut dur … Qu’ils et elles en soient remercié(e)s.

Deuxième réussite ? 1 426 articles ont été publiés à ce jour.

Les membres du club de ceux qui râlent tout le temps vous diront que le compte n’est pas bon ; 26 x 64 = 1664.

A ceux-là, je répondrai “Participez et après on en discute”. Certains participants se sont joints au challenge à partir de la lettre H, d’autres pour des raisons personnelles n’ont pu rester jusqu’au bout. Je les remercie d’avoir essayé et fait un bout de chemin avec nous, en espérant que l’année prochaine soit plus propice.

En moyenne, 85% des participants ont blogué tous les jours avec des pointes à 100% sur les lettres jusqu’à F. La fatigue a commencé à se faire sentir à partir de la lettre T, où le taux de participation est passé à 75%. Ce chiffre est aussi à relativiser par rapport aux dernières lettres de l’alphabet qui ne sont pas simples.

Enfin, notez que ces chiffres sont provisoires car des généablogueurs espèrent pouvoir continuer leur participation. Je ferai un nouveau bilan à la rentrée si les vacances ont été profitables pour tous.

 
souris d’ordinateur de généablogueur après le challengeAZ

Au-delà des statistiques, que faut-il retenir de la cuvée 2014 ? Que du bon !

Céline a une nouvelle cousine et Brigitte un nouveau cousin.

L’imagination et l’inventivité des généalogistes sont sans limite. Pour preuve, je vous invite à consulter les titres sur les lettres W, X, Y et Z, et à lire les articles !

L’histoire familiale était à l’honneur, avec Dominique, Marine, Olivier, Colette ou Brigitte (liste non-exhaustive).

Parmi les thèmes traités : les loisirs avec Cédric, les vieux métiers avec Marie-Noëlle, les villages avec Maïwenn, Elisabeth ou Grégory, la monnaie avec Stéphane, …

Et Hervé … Accaparé par un autre projet, il n’a pu participer cette année.

L’année dernière, il s’était trouvé un cousinage avec Evelyne. Cette année, une de ses aïeules a croisé un ancêtre de Marielle. Que nous réserve-t-il pour l’édition 2015 ?

 
 
 

Que reste-t-il ? Des projets, de nouvelles pistes de recherche, l’envie de continuer encore plus loin ou de reprendre sa généalogie, des partages, des nouvelles connaissances.

Vous pouvez retrouver tous les articles dans le magazine Flipboard ou sur Notion.

 

Le challenge vient tout juste de se terminer pourtant, certains pensent déjà à l’édition 2015. Pour le préparer et le réaliser dans les meilleures conditions possibles, je vous propose le sondage ci-dessous. Si l’aventure vous tente, merci d’y répondre !

 

Only registered users can comment.

  1. Merci pour cette belle initiative qui m&#39;a donné envie à mon tour d&#39;entrée dans la blogsphère et d&#39;écrire quelques histoires généalogiques ou historiques.<br /><br />Merci!!!

  2. Excellent cru ! J&#39;ai lu de très bons articles, trouvé des points communs dont le fameux maire-notaire (que tu cites), aimé le blog de Frédéric Plancard (articles liés aux USA), ai porté un regard particulier sur la vision de Jean-Michel ( http://maioresnostri.blogspot.fr/ ), le riche en histoire du blog Canivet, un coup de cœur avec Feuilles d&#39;Ardoise, le clin d’œil de Marine (Soulas)

  3. Merci Sophie pour ce résumé, et merci d&#39;avoir initié ce projet ; je vois que tu réfléchis déjà au suivant.. Belle aventure en effet, je n&#39;en reviens pas d&#39;être allé jusqu&#39;au bout…. Je souhaite à tous les généablogeurs un très bel été et une belle moisson d&#39;idées pour l&#39;année prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.