Généathèmes : des plans, du temps et des prénoms

Nouveau mois, nouveaux geneathèmes pour réveiller votre généalogie ! En décembre, vos petits bonheurs généalogiques ont fait la Une. Que vous réserve le mois de janvier ?

 

Les généathèmes de décembre étaient consacrés au bénévolat, et aux petits bonheurs généalogiques. Deux thèmes qui vous ont inspirés. Vous avez été nombreux et nombreuses à partager votre vision du bénévolat, ainsi que les joies que vous a apporté votre généalogie en 2017.

Pour Aliénor, le bénévolat généalogique c’est participer à des projets collaboratifs d’indexation. Pour Maria, du Cercle Généalogique Poitevin, le bénévolat se conjugue à deux, avec son mari Franck. Martine fait rimer bonheur avec rencontres. C’est d’ailleurs une rencontre avec une lettre et trois petits mots, qui est à l’origine du bonheur généalogique de Raymond. In fine, les plus grands bonheurs généalogiques, ne sont-ils pas ces évènements que nous ajoutons à nos arbres, comme l’ont fait Delphine et Thomas ?

Retrouvez toutes les participations du mois de décembre, et des mois précédents sur le magazine Flipboard !

 

Généathème de janvier : le plan de recherches

Qui dit nouvelle année, dit résolutions. Néanmoins, je ne suis pas fan des résolutions. Nous ne les tenons jamais, et nous culpabilisons. Où est le plaisir ?

Je vous propose de prendre du temps pour réfléchir à la liste de vos envies généalogiques. Qu’elles sont-elles ? Qu’avez-vous envie de découvrir cette année ? Je me doute que votre liste d’envies soit longue, très longue… Choisissez ce qui vous motive le plus. Votre choix est fait ? Voici comment établir votre plan de recherches en trois points :

  • Notez la liste des éléments, informations, en votre possession.
  • Posez vos questions. Que vous manque-t-il ? Que souhaiteriez-vous savoir de plus ?
  • Regardez votre première liste, regardez votre deuxième liste, et établissez la liste des recherches à mener.

Si mener un projet sur un an vous semble impossible, suivez-moi dans ma préparation du challengeAZ 2018. Tous les mois, je publie un point d’étape.

 

Généathème : trois mois pour ma généalogie

En 2016,  je proposais un nouveau type de généathème : Trois mois pour ma généalogie. Il s’agissait de choisir un sujet de recherche, et de se donner du temps, trois mois, pour travailler dessus. Elodie s’était prêtée au jeu. A l’occasion du premier chat’ de l’association GeneaTech, nous avons reparlé de ce généathème.

Inspirez-vous des généathèmes proposés, choisissez votre propre sujet. Quel que soit votre choix, prenez le temps, appréciez vos recherches, vos découvertes.

 

 

Généathème : le prénom sorti de nulle part

D’une photo anodine, s’en est suivie une discussion anodine. De cette discussion anodine, de nombreuses grands-mères Philomène sont sorties de l’oubli. Et les autres ? Les Pacifique ou les Sidalise ?

Profitez de ce généathème pour nous parler du prénom le plus original de votre généalogie. Était-il fréquent à cette époque ? Qu’elle est son origine ?  Étudier les prénoms extra-ordinaires, c’est aussi se plonger dans l’histoire locale, à la découverte des coutumes, des Saints locaux.

 

C’est parti pour un nouveau mois de recherches, et de découvertes !