Projet de généalogie : Gallica et la relecture des actes.

Vous vous lancez dans un grand projet généalogique, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Suivez mes conseils et astuces qui seront publiés une fois par mois sur le blog.

 

Le mois dernier, je vous proposais de me suivre pendant la préparation du challengeAZ 2018. Ce sera la troisième fois que je choisis de travailler sur un projet de recherches annuel. Après plusieurs tâtonnements, une méthodologie s’est progressivement mise en place.

 

Le plan de recherches du mois de décembre

Le plan de recherches était le suivant :

  1. Le tableau du plan de recherches est à compléter. Je n’y ai pas encore inscrit toutes les personnes concernées.
  2. Les recherches sur les 4 générations m’ont permis de faire des découvertes intéressantes. Je dois me rendre aux Archives nationales pour rechercher un jugement datant du Directoire, ainsi que des dossiers de personnel.
  3. Aller aux Archives de Paris pour trouver des sources complémentaires concernant son occupation.

Qu’ai-je fait en décembre ?

  1. J’ai complété le tableau du plan de recherches. Je l’avais initialement commencé sur Evernote, mais j’ai préféré le transférer sur un tableur. En effet, Evernote ne permet pas de filtrer selon certains critères comme, ce qui reste à chercher, ou le dépôt. Or, en dehors de l’état-civil, le plan de recherches m’a permis de réaliser que j’ai beaucoup d’autres documents à rechercher, et qu’ils sont à rechercher sur plusieurs sites (physiques ou numériques).
  2. Je me suis rendue au Caran pour consulter des dossiers de personnel. Malheureusement, pour la circonscription qui m’intéresse, il y avait beaucoup de lacunes. J’aurais peut-être plus de chance aux Archives de la Somme où des dossiers sont également conservés. Concernant le jugement du Directoire, il se trouve à Pierrefitte-sur-Seine, et je n’ai pas eu le temps de m’y rendre…
  3. … De même que pour les Archives de Paris, je n’ai pu m’y rendre.
  4. J’ai continué les recherches sur Gallica. Bien m’en a pris. J’ai découvert une nouvelle information, capitale pour ma recherche sur l’activité professionnelle du sujet.
  5. La relecture des actes m’a aussi donnée des informations importantes, notamment concernant un des témoins au mariage.

 

gallica, acte, projet de généalogie

Extrait du plan de recherches

 

Le tableau ci-dessus est un mélange de ligne de vie / plan de recherches / journal de recherches. Vous ne voyez pas la première colonne qui indique le nom de l’individu (il faut laisser un peu de suspens), ni celles de droite qui sont notes / histoire locale / histoire nationale.

 

Conseils du mois

Ne croyez jamais tout savoir, avoir tout étudié à fond, vous passeriez à côté d’informations importantes. Lorsque nous lisons un acte pour la première fois, nous en retirons les informations que nous pensons essentielles : date, lieu, individus, professions, domiciles.

Relire un acte plusieurs mois, voire plusieurs années plus tard, permet de le remettre en perspective en fonction de vos nouvelles connaissances, ainsi que du but de votre recherche.

Gallica est une mine d’or sans fond. N’hésitez pas à y retourner plusieurs fois pour l’exploiter, et changez d’outils. Sélections, recherche simple ou avancée, texte saisi, essayez tout ce qui vous passe par la tête. C’est en regardant les termes de mes premières recherches que j’ai réalisé que je n’avais pas recherché sous un autre terme. Cette nouvelle requête m’a permis de faire la découverte citée plus haut.

 

Le plan de recherches du mois de janvier

  • Aller aux Archives de Paris pour rechercher divers documents dont des registres matricules, consulter l’enregistrement, et d’autres séries.
  • Aller aux Archives nationales à Pierrefitte-sur-Seine pour consulter le jugement du Directoire.
  • Traiter les informations acquises.

 

Le plan est simple. Je ne sais pas si les recherches seront fructueuses ou non, je préfère donc garder du temps pour traiter toutes les informations si la moisson est bonne.

Pour que votre projet de généalogie reste un plaisir, ne chargez pas votre plan de recherches. S’il vous reste du temps, vous trouverez toujours à l’occuper 😉