Olives, généalogie et JEP

journées européennes du patrimoine, barbentane, bouches-du-rhône, généalogiste professionel

Pendant un mois, je partage avec vous mon journal : une année de généalogie. Entre contrats professionnels et recherche privée, découvrez les facettes de la généalogie. Aujourd’hui, je fais un retour d’expérience sur les JEP 2019.

Barbentane est un village des Bouches-du-Rhône qui peut s’enorgueillir d’une histoire et d’un patrimoine très riches.

J’ai été contactée par le conseiller municipal en charge du patrimoine pour le conseiller sur la mise en place de Journées du Patrimoine (JEP) étendues à l’histoire familiale.

journées européennes du patrimoine, généalogie, généalogie à l'école, généalogiste professionel
Moulin de Mondragon (aussi connu sous le nom de Moulin de Mogador)
©SophieBouarel (2019)

Olives et histoire familiale

En étudiant l’histoire du village, il m’est vite apparu qu’on ne pouvait le dissocier de ses moulins ; particulièrement de ses moulins à huile.

Comment apporter un plus à cette histoire et à ses habitants bien au fait de la vie de leur commune depuis les origines jusqu’à aujourd’hui ?

Je suggérais donc de travailler autour de ce patrimoine qu’est l’olive de Barbentane par la création d’un parcours dans les oliveraies, intitulé “De l’oliveraie au moulin”, ainsi que par la mise en avant de la généalogie des moulins.

Ensuite, je proposais d’impliquer les écoles avec l’animation d’ateliers de généalogie autour d’un célèbre Barbentanais.

Très vite, une équipe constituée d’historiens locaux, de passionné·es de généalogie, s’est constituée. C’est à distance que j’ai assisté à l’engouement provoqué par l’organisation de ces JEP. Tous les matins, j’avais environ une dizaine de courriels qui m’attendaient. Certains portaient sur des aspects pratiques, d’autres étaient des échanges sur l’histoire des moulins de la commune. J’ai ainsi beaucoup appris sur les moulins à huile.

Je me suis aussi amusée des différentes réactions lorsque j’ai trouvé dans Gallica, un récit sur l’histoire de Barbentane qui faisait mention d’un septième moulin (six sont recensés). De même, lorsque j’ai retrouvé une photo de deux statues réalisées par Louis Veray, statuaire célèbre et maire de Barbentane. S’ils en connaissaient l’existence, ils ne les avaient jamais vues.

Grâce à l’immense base de données généalogiques mise en place par un Barbentanais d’adoption, il a été facile de reconstituer la généalogie des moulins. Leurs différents propriétaires au fil des siècles ont ainsi pu être affichés sur de magnifiques panneaux et retrouver leur place dans le patrimoine local.

journées européennes du patrimoine, généalogie à l'école, généalogiste professionnel
Généalogie à l’école ©SophieBoudarel (2019)

JEP et généalogie

Les écoles de la commune se sont aussi mobilisées autour de ce projet. Alors que les plus petits découvraient le parcours dans les oliveraies, 126 élèves de classes de CM1 et CM2 découvraient la généalogie et la paléographie.

Le propriétaire du moulin de Mondragon nous a très gentiment confié les clés du moulin pour ces deux journées.

Nous avons eu le plaisir de travailler dans un cadre hors du commun. Après une courte visite et explication du fonctionnement du moulin, les enfants étaient répartis en deux groupes : généalogie/paléographie (plus précisément une découverte de l’évolution de l’écriture).

Nous avons été surpris par l’engouement autour du projet et le taux de réponses favorables. De fait, nous n’avons pas pu consacrer autant de temps que nous l’aurions souhaité à ces ateliers.

Néanmoins, les enfants sont repartis ravis. Certains sont revenus le lendemain pour faire visiter le moulin à leurs parents, me montrer ce qu’ils avaient fait suite à l’atelier de la veille.

Un bilan positif

Bien sûr, il y a des points à améliorer. Nous avons eu peu de temps pour nous préparer, nous avons été pris de court par l’enthousiasme déclenché par ce projet, mais le bilan est positif.

De mon côté, dès le samedi soir, je rédigeais un compte-rendu de trois pages avec différentes propositions pour la (les) prochaine(s) édition(s).

L’élan est donné. Je ne doute pas que les Barbentanais vont continuer à s’approprier leur patrimoine et leur histoire familiale qui, comme nous avons pu le voir pendant ces JEP, ne font bien souvent qu’un.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.