Organisez vos données en créant une ligne de vie

Comment suivre à la trace ces évènements et vérifier en même temps que les données relevées soient cohérentes ?

 

Lorsque vous avez commencé votre généalogie vous saviez d’où vous partiez, mais n’aviez aucune idée où vous arriveriez. Certains de vos ancêtres se sont beaucoup déplacés, d’autres sont restés toutes leur vie dans le même village mais ont été témoins de beaucoup d’évènements. Tant et si bien, que vous en avez perdu le fil.

 

Créez une ligne de vie (ou timeline)

 

Ce système d’organisation a été présenté dans un article intitulé Create a personal timeline, paru le 2 novembre 2009 sur le site Family Tree Magazine.

Le principe est simple : pour chaque individu, vous créez un tableau dans lequel vous saisissez toutes les informations le concernant.

Emily Anne Croom, l’auteure de l’article, utilise quatre colonnes :

  • Date : saisissez par ordre chronologique la date de chaque évènement
  • Âge : renseignez l’âge de l’individu au moment de l’évènement enregistré
    • Cette colonne vous permettra de déterminer une année de naissance si vous ne la connaissez pas. Elle peut également vous permettre de relever des incohérences de temps.Exemple : s’il avait 12 ans à la naissance de son premier enfant, c’est qu’il s’agit probablement d’un homonyme
  • Evènement et lieu : intégrez toutes les informations concernant votre ancêtre (naissance, mariage, témoins de tel évènement, …)
  • Documentation : vous renseignerez vos sources dans cette colonne.

Ce système peut paraître rébarbatif, surtout s’il n’a pas été mis en place dès le début de vos recherches. Toutefois, je vous conseille de l’essayer.

 

 

J’ai testé et j’ai adopté cette organisation. A première vue, j’étais un peu effrayée de la mettre en place. Avec près de 800 ancêtres directs, auxquels j’ajoute les frères et sœurs, cousins et autres témoins, ma base compte plus de 5 400 individus. Je ne me voyais donc pas créer une ligne de vie pour chacun d’entre eux.

Et pourtant, c’est ce que je suis en train de faire, à l’exception des simples témoins (voisins ou amis sans lien familial avec nos ancêtres).

 

Je profite de ma revue annuelle pour créer dans Evernote un dossier par individu (n° Sosa_NOM Prénom). Dans ce dossier je créé une note intitulée 0_Notes dans laquelle je note :

  • les recherches effectuées sous le titre Journal de recherche
  • la ligne de vie sous le titre Timeline
  • les idées de recherches sous le titre A faire

Ma ligne de vie comprend 7 colonnes :

  • Date
  • Evènement
  • Lieu
  • Âge
  • Documentation
  • Documentation interne
  • T

 

J’ai scindé les informations évènement et lieu car cela me permet d’avoir une vision plus claire des déplacements de mon ancêtre.

Je saisis dans la colonne Documentation l’origine de l’information (source et cote)  et j’indique dans la colonne Document interne ma propre codification.

La colonne T correspond à Transcription; je sais ainsi si l’acte a été transcrit ou non.

 

 

 

Ce qui peut sembler être un gros travail, est un réel plus dans l’organisation des recherches. Cette discipline m’a permis de relever que j’étais en possession d’un acte mais que je ne l’avais pas exploité; j’ai ainsi retrouvé deux frères à une ancêtre.

La timeline m’a également donné la possibilité de dénouer un écheveau généalogique et de retirer de l’arbre une épine généalogique. Mais cela est une autre histoire.