Abbé Paris-Jallobert

challengeAZ, saisdubreil

À l’occasion du challengeAZ, je vous emmène, grâce aux actes notariés, sur les traces de mes ancêtres Saisdubreil, originaires de La Bouëxière en Ille-et-Vilaine. Mais commençons, avec l’Abbé Paris-Jallobert.

Abbé Paris-Jallobert. Si vous avez des ancêtres en Ille-et-Vilaine, vous connaissez ce nom.

Fils de Jean-Marie PARIS et Marie-Éléonore JALLOBERT, Paul PARIS-JALLOBERT fur ordonné prêtre en 1862. Historien et généalogiste, il publia en 1880 Le journal historique de Vitré.

En 1890, il publie un ouvrage qui fait référence et fut utile à de nombreux généalogistes avant l’avènement des archives en ligne. Les Anciens registres paroissiaux de Bretagne, bien qu’inachevé, cette œuvre reste importante pour toute recherche généalogique.

Composé de 11 tomes, Les Anciens registres paroissiaux de Bretagne, ont pour but de dépouiller les registres paroissiaux des communes de Bretagne. L’abbé Paris-Jallobert n’a pu aller au bout de son projet. Pendant 14 ans, il a dépouillé les registres de 160 paroisses des diocèses de Rennes, Dol et Saint-Malo pour la période de l’Ancien Régime.

Les Saisdubreil de La Bouëxière

Pendant le challengeAZ, je vais vous présenter non pas une famille, mais des individus, hommes et femmes. Ils ont tous et toutes deux points communs : ils/elles se nomment SAISDUBREIL, ils/elles sont né(e)s à La Bouëxière, en Ille-et-Vilaine.

En parallèle des recherches généalogiques “standards”, l’intérêt de consulter l’ouvrage de l’abbé Paris-Jallobert est de vérifier que vous n’avez oublié aucun enfant ou de découvrir des informations complémentaires.

Abbé Paris-Jallobert, Les Anciens registres paroissiaux de Bretagne, La Bouëxière.

Si, pour La Bouexière, la consultation du livre ne m’a rien appris de plus, j’ai découvert des Saisdubreil à Châteaubourg au 16e siècle et à Servon au 17e siècle. Pour le moment, je me concentre sur la commune de La Bouëxière. Nul doute que j’étendrai ensuite l’étude de ce nom de famille aux communes alentours. Ces informations issues de l’œuvre de l’abbé Paris-Jallobert me seront très utiles.

L’aventure ne fait que commencer..

Merci à Daniel Travers, du Cercle Généalogique de l’Est de l’Ille-et-Vilaine, pour le partage des informations.

Crédit image : Ouest France, Paris-Jallobert, l’homme qui a retranscris l’histoire de Vitré, publié le 16 août 2018, https://www.ouest-france.fr/bretagne/vitre-35500/paris-jallobert-l-homme-qui-retranscrit-l-histoire-de-vitre-5923982

Commentaire (7)

  • Benoit Villecourt| 2 novembre 2018

    Bonjour Sophie,
    J’ai failli me lancer cette année en dissertant sur les lieux d’origine des Villecourt. Je vais donc vivre ton challenge sur les SAISDUBREIL par procuration.
    A très vite

  • Pascalina| 2 novembre 2018

    Tu as dû t’amuser avec toutes orthographes possibles de SAISDUBREIL ! 🙂

    • Sophie| 2 novembre 2018

      En fait non ! Je n’ai trouvé que deux orthographes différentes dont une qui devait être une inattention de l’adjoint. Il a écrit en marge Sai Dubreil puis s’est rattrapé dans l’acte ! Sinon, il y a Saisdubreil et Saisdubreuil.
      Ne loupe pas la lettre N 😉

  • Elodie| 1 novembre 2018

    Je me demandais si tu aurais le temps de participer cette année. Je vois que oui, et avec un bel article ! Hâte de lire la suite des aventure bretilliennes.

  • Girondegenea| 1 novembre 2018

    Quand on a la chance de trouver un ouvrage écrit par un abbé généalogiste, quel bonheur !

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.