Micro-Archives préserve vos souvenirs

Laissez parler les ptis papiers.. Pour qu’ils puissent parler, ils doivent être bien conserver. Nous sommes souvent perdus face à nos archives familiales. Comment les préserver ? Comment les exploiter ? Micro-Archives a peut-être une solution pour vous.

Connaissez-vous l’association Micro-Archives ? Cette association d’archivistes se donne pour mission de préserver vos archives familiales. Découvrez qui se cache derrière cette idée.

 

Pouvez-vous vous présenter ?
L’association Micro-Archives s’est donnée pour mission de contribuer à la préservation des archives personnelles et familiales des « gens ordinaires ». À l’origine de ce projet se trouve un petit groupe d’archivistes. Chacun de notre côté, dans le cadre de nos pratiques professionnelles et de nos recherches historiques, nous avions expérimenté la difficulté de trouver et d’accéder aux fonds d’archives personnelles. Notre métier nous sensibilisait également à la conservation de nos propres archives familiales, celles de nos parents, de nos grands-parents et des générations qui les ont précédés. Leurs archives reflètent des existences passionnantes et touchantes. Nous avons alors cherché les initiatives dans le monde qui œuvrent à la préservation de cette mémoire. Nous avons ainsi découvert en France l’APA et son action consacrée aux autobiographies, ainsi que des associations suisses, espagnoles, québécoises, allemandes dédiées à la sauvegarde des archives familiales. C’est pourquoi, nous avons alors décidé de construire notre propre association qui a vu officiellement le jour en novembre 2017.

Quel est le but de votre association ?
Micro-Archives est une association qui agit sur l’ensemble du territoire français. Elle va à la rencontre du grand public pour le sensibiliser à la richesse de ses documents. Cela se traduit par différentes actions comme des rencontres avec les associations locales et de la communication dans les médias.
Les bénévoles de l’association accompagnent les particuliers qui souhaitent confier leurs archives. Car déposer ses archives personnelles et familiales implique de confier son patrimoine et celui de ses proches. Cette démarche importante doit donc être réalisée dans le plus grand respect des volontés du donateur.
Afin d’enrichir l’histoire des individus, Micro-Archives agit également en créant de nouvelles archives. Cela prend la forme d’entretiens oraux menés par l’association auprès des particuliers. En 2018, le thème de la campagne de collecte orale fut consacré à Mai 68.

Pourquoi avoir créé Micro-Archives ?
Aujourd’hui, trop peu de personnes ont conscience de la richesse de leurs documents personnels en tant que traces de l’histoire de notre société. Les grandes familles et les personnalités, comme les écrivains ou les hommes politiques, sont les seules à avoir le réflexe de confier leurs documents à des services d’archives. Pourtant, chacun de nous, aussi anonyme soit-il, fait partie de la société française et contribue, par son parcours de vie, à construire l’histoire commune et à la refléter à son niveau. Avec Micro-Archives, nous voulons participer à la sauvegarde des archives personnelles et familiales en France.

Quel public souhaitez-vous toucher ?
Nous espérons atteindre tous ceux qui détiennent des papiers de famille et ne savent pas quoi en faire. Nombre de personnes pensent que leurs archives ne sont pas importantes et détruisent cette mine d’or historique lors d’un déménagement ou d’une succession. Il y a également ceux qui sont attachés à leurs papiers de famille mais qui n’osent pas les proposer aux services d’archives publiques.

 

Je suis un particulier avec beaucoup de documents de famille, comment pouvez-vous m’aider ?
Le premier objectif de Micro-Archives est de répondre aux interrogations des particuliers sur leurs archives. Est-ce que mes papiers de famille sont des archives ? Est-ce qu’ils ont de la valeur ? Que puis-je en faire ? Micro-Archives échange avec vous, vous oriente et vous propose différentes options pour confier vos archives. Cela peut être sous la forme d’un don, d’un dépôt ou d’un prêt dont les modalités font l’objet d’un contrat précis. A partir de là, vos documents sont pris en charge par l’association.

Que ferez-vous des données que je vous confie ?
Nous classons vos papiers dans le cadre des dispositions du Code du Patrimoine et de la législation sur la protection des données personnelles. Nous les conservons au sein de l’association en attendant de pouvoir les confier à un service d’archives publiques, comme les Archives municipales ou les Archives départementales. Notre objectif est que vos archives soient maintenues, dans la mesure du possible, dans leur contexte local. Vous recevrez une copie de l’inventaire réalisé et serez tenu informé de l’ensemble des opérations concernant vos archives.

Comment prévoyez-vous de développer et mettre en valeur les sources historiques sur les anonymes ?
La valorisation des archives personnelles et familiales est au cœur des préoccupations de l’association sous de multiples formes, et notamment à travers le web pour permettre au plus grand nombre d’y accéder. Cela se traduit par la mise en ligne sur notre site des inventaires des fonds collectés afin de favoriser leur diffusion auprès des chercheurs et des généalogistes intéressés. Nous communiquons également sur nos archives à travers les réseaux sociaux.

Pour en savoir plus : http://microarchives.org/

Commentaire (1)

  • MCLAUDE| 2 décembre 2018

    C’est très intéressant, je me suis souvent demandé ce que deviendraient tous mes documents de généalogie quand je ne serai plus là. C’est peut-être la réponse à mes interrogations.

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.