Heredis, ma lettre au Père Noël

Pendant un mois, je partage avec vous mon journal : une année de généalogie. Entre contrats professionnels et recherche privée, découvrez les facettes de la généalogie. Aujourd’hui, je fais ma lettre au Père Noël Heredis.

Vous le savez maintenant, j’utilise Heredis au quotidien pour ma généalogie ou celle de mes clients.

Bien que ce soit pour moi le logiciel de référence, que je recommande aux débutants, il reste perfectible. À un peu plus d’un mois de Noël, j’ai pensé qu’il serait pertinent de faire ma lettre au Père Noël Heredis.

Un logiciel, deux pratiques

Mon utilisation d’Heredis varie selon qu’elle est personnelle ou professionnelle. Dans les deux cas, j’aimerais voir les évolutions suivantes :

  • Une évolution de la saisie par acte.
    • S’il y a bien un champ pour saisir la profession des différents protagonistes, ce champ est invariable. Cela signifie qu’en cas de changement de profession, soit vous écrasez la profession précédente, soit vous l’ajoutez. Mais dans cas, vous n’aurez qu’une suite de profession sans repère dans le temps, ni de source. J’aimerais qu’il soit possible d’ajouter dans la saisie par acte le champ Profession qui apparaîtrait dans la fiche individu comme un évènement daté et sourcé (ce qu’il est possible de faire manuellement, mais ce serait tellement mieux si cela était inclus dans la saisie).
    • Je ne sais pas vous, mais j’ai un souci de langage avec la notion de A signé l’acte. Puisque le logiciel me demande de signaler qui a signé, je réponds oui pour les individus concernés. Or si, par exemple la mère, n’est pas présente au baptême, elle n’a pas signé l’acte, mais dans sa fiche il est renseigné qu’elle sait signer, Heredis signalera, avant la validation de la saisie, qu’il y a une incohérence. Je m’interroge. Ce champ est-il de fait, vraiment pertinent ou nécessite-t-il une amélioration pour ne prendre en compte que les individus présents ? Bien sûr, j’aimerais que ne soient considérés dans la notion de personne ayant signé l’acte, que les individus présents.
    • À propose de signature, comme pour les professions, j’aimerai que la saisie par acte puisse me laisser libre d’indiquer que tel individu n’a pas signé alors que j’avais indiqué qu’il savait signer. Vous avez sûrement eu le cas d’ancêtres qui signent, puis déclarent ne pas savoir, puis signent, etc. Il est fréquent qu’en fin de vie, ils déclarent ne pas savoir (pouvoir) signer. J’aimerais pouvoir suivre l’évolution des signatures chez mes ancêtres.
  • Des ajouts dans la saisie par acte
    • La version 2019 d’Heredis a vu arriver la saisie par acte pour les recensements. Pourquoi ne pas ajouter une saisie par acte pour les actes notariés ? Cette fenêtre de saisie contiendrait la date de l’acte – le nom du notaire – le lieu de son étude – le type de document notarié – les personnes mentionnées – une zone de texte pour saisir intégralement le document ou un résumé.
Heredis, saisie par acte

Heredis et les options d’édition

Je vais aborder un point qui concerne plus ma pratique professionnelle. Bien que chaque rapport soit adapté à chaque client, il y a des outils que j’utilise dans presque tous les cas, comme l’édition d’un arbre ou la mise en avant des migrations.

Bien qu’Heredis permette de suivre les migrations de vos ancêtres, si vous voulez imprimer la carte, vous allez être déçu·e, il n’y a pas d’option d’impression.

Les rapports ou les arbres sont aussi assez sommaires. De fait, je dois me tourner vers un autre logiciel, MacFamilyTree, pour imprimer des représentations de généalogie colorées, originales et qui parlent à mes clients comme, par exemple, les liens de parenté. Sans parler des différents types de graphiques.

MacFamilyTree 9, affichage des liens de parenté

Soyons fous…

Une dernière demande au Père Noël Heredis ?

Bien que la pratique reste officiellement interdite en France, des généalogistes français ont fait faire un test ADN pour découvrir leurs origines, mais surtout, trouver de nouveaux cousins.

Le logiciel Legacy 9 intègre déjà un tableau de suivi de vos données ADN.

Cette option sera peut-être, un jour, disponible dans Heredis ?

Commentaire (8)

  • Bruno Callens| 10 novembre 2019

    Bonjour,

    Permettez-moi de donner l’ avis de quelqu’un qui n’utilise pas Heredis mais Gramps (vous savez, cet infâme logiciel à l’interface austère, très difficile à maîtriser mais néanmoins en avance pour ses fonctionnalités…).

    J’ai toujours la curiosité d’aller voir les tutoriels et manuels d’utilisation que l’on trouve sur le site d’heredis et je ne le connais que comme cela. C’est suffisant toutefois pour avoir une idée de ses possibilités.

    Aussi je vais mettre l’accent sur deux fonctionnalités que l’on trouve sur Gramps mais pas avec Heredis. On les trouvera peut-être cette année mais j’ai un petit doute.

    1) Certains d’entre vous qui utilisent Filae ont remarqué qu’il fut introduit la possibilité de “tagger” les fiches d’individus ainsi que les événements ( https://tinyurl.com/wjyroql ) .

    Cette fonctionnalité, présentée comme “innovante” alors qu’elle ne l’est en réalité pas, existe dans Gramps depuis des lustres avec ceci de différent qu’il est possible de “tagger” (dans gramps , on appelle cela des “étiquettes”) non seulement les individus et les événements mais aussi les sources, les citations, les lieux, les médias, bref quasiment tout avec tous les libellés que l’on souhaite et non pris dans une liste préétablie comme c’est le cas pour Filae.

    C’est extrêmement intéressant et cela permet d’introduire des possibilités énormes de “filtrage”. Sinon comment faire pour établir la liste de tous les individus qui furent inhumés dans l’église et non dans le cimetière ?

    2) Pour ce qui concerne la gestion des lieux. Il parait qu’il y a du nouveau de ce côté mais ici encore je crains que cela ne soit pas suffisant.

    Pour un acte d’ancien régime, il est impossible pour le moment, de le situer dans son contexte réel , dans le cadre territorial hiérarchique qui existait à l’époque de l’acte. Sans compter qu’un même lieu peut, selon époques, relever de pays différents (cas de la belgique et d’autres pays à l’époque napoléonienne). A Tournai (aujourd’hui en Belgique) un acte de naissance de 1810 est un acte français tandis qu’un acte de naissance établi par exemple en 1835 (l’indépendance date de 1830) est un acte belge.

    De même, il est impossible de “contextualiser” un événement dans des hiérarchies parallèles. Sous l’Ancien Régime, un acte de baptême s’inscrit dans une hiérarchie territoriale religieuse : paroisse, diocèse…) alors qu’un autre acte de la même époque et concernant le même individu (inventaire par exemple) peut lui s’inscrire dans une hiérarchie administrative (Châtellenie).

    ET je ne parle même pas qu’il est même possible pour une ville d’avoir plusieurs paroisses dépendant de diocèses différents (c’est le cas à tournai. Certaines paroisses sous l’ancien régime dépendaient du diocèse de tournai tandis que d’autres du diocèse de Cambrai).
    Dans Heredis et dans la totalité des autres logiciels, impossible de gérer cela.

    La gestion des hiérarchies parallèles n’est pas encore possible dans Gramps mais cela est dans les cartons, elle est en développement et devrait apparaître sous peu.

    Vous allez me dire qu’il est difficile alors d’exporter son arbre vers geneanet car ce dernier ne connaît que les hiérarchies administratives contemporaines quelle que soit la date de l’acte (ville, code postal, département, région, pays même pour un acte de 1704 ! )

    Et bien si ! Cerise sur le gâteau, il est possible dans le logiciel de tout gérer : les véritables hiérarchies, de nature différente (ecclésiastique et administrative) à des époques différentes mais aussi la hiérarchie contemporaine pour tous les actes dans un export Gedcom !

    Il encore possible de bien faire évoluer Heredis ! (ce n’est pas un logiciel libre gratuit – Gramps l’est) mais il est développé par une SCOP ce qui le rend un peu plus…sympathique mais c’est une autre histoire). Et pourquoi ne pas leur demander d’introduire les fonctionnalités dont je viens de parler ? (A moins qu’elles ne soient ajoutées dans la version 2020 mais j’en doute).

  • Sébastien - Marques Ordinaires| 9 novembre 2019

    Tes demandes au Père Noël sont également les miennes ! Ce serait effectivement top si ces évolutions pouvaient être apportées !
    Ce serait également bien si on pouvait ajouter une image directement liée à la signature, histoire de pouvoir confondre les homonymes dans les différents actes.

  • ANNE-MARIE SEPTIER| 9 novembre 2019

    Un voeu également de ma part :
    Que le décompte des personnes présentes dans l’arbre différencie les membres de la famille et différemment les témoins (naissances, mariages, décès). Merci Père Noël Hérédis

  • Brigitte S| 9 novembre 2019

    Chouette une liste au Père Noël. J’espère que celui d’Heredis est dans le coin, parce qu’on a tous une sacrée liste. Comme toi, je voudrais vraiment une meilleure gestion des professions et une saisie intelligente des actes notariés. Actuellement, c’est du grand n’importe quoi. J’aimerais aussi que la saisie des fiches matricules soit améliorée, avec une zone définie pour les unités, qui fonctionneraient avec des dates – comme les professions 🙂
    Mais lçà où vraiment Heredis n’est pas du tout à la hauteur de sa réputation, c’est effectivement sur le rendu des informations.
    Je suis une fidèle utilisatrice d’Heredis, mais j’ai parfois des fourmis dans le clavier et l’envie d’aller voir ailleurs.
    Alors Père Noël, essaie de nous écouter, avant qu’on se décourage 🙂

  • Sartéa| 9 novembre 2019

    Bonjour Sophie, j’espère que le père Noël Heredis entendra… ce sont certaines de ces “anomalies ” qui m’empêche de changer de logiciel. Je vous souhaite un bon week-end 💐💐💐

  • Jean-François RUELLOT| 9 novembre 2019

    Justement je m’apprêtais à suggérer une option pour la case signature assez limitée ; on devrait pouvoir préciser si la signature est alambiquée, normale ou hésitante voire indiquer si la personne a “signé” d’une croix.
    Pour ce qui concerne les informations après décès, le logiciel nous indique systématiquement un message d’incohérence quand on inscrit une date d’inhumation, parfois lointaine, forcément après le décès, ou une décoration à titre posthume…

  • Hélène - Pellepioche| 9 novembre 2019

    Moi aussi j’en ai des demandes, je rajoute :

    – que les évènements après décès permettent l’accès à leur onglet “Rédaction” pour Heredis Premium
    – pouvoir indiquer comme non-incohérent un évènement (en plus de la fiche entière)
    – que l’identification d’une personne sur une photo puisse permettre l’ajout automatique de l’individu dans les participants à un évènement
    – qu’il y ait des options plus détaillées quand on identifie quelqu’un sur une photo (la petite partie qui indique les parents etc de l’individu sélectionné, bien pratique quand il y a des homonymes)
    Je reviens si je me rappelle du reste ! 😀

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.