L’épine généalogique

Qu’est-ce qu’une épine généalogique ? Elle est comme l’épine du pied, elle nous gêne, nous tarabuste. Mon épine actuelle s’appelle Antoine BOUDAREL, sosa numéro 32.

J’ai beau chercher, je ne trouve ni sa date de décès, ni le lieu.

D’après l’acte de naissance et de mariage de son dernier enfant, j’ai pu déterminer qu’il était décédé entre 1891 et 1922.

Le décès n’a pas eu lieu dans sa commune de naissance qui fut aussi sa commune de résidence durant toute sa vie, Saint-Romain-Lachalm en Haute-Loire, ni à Marlhes, dans la Loire, où ses deux filles habitaient et où a été célébré son premier mariage.

Grâce à la base Mémoire des Hommes, je sais qu’Antoine n’est pas mort au front pendant la Première Guerre mondiale.

 

Je n’ai pas encore recherché son registre matricule. Peut-être y trouverais-je sa dernière adresse ?

 

Si vous croisez mon Antoine au hasard de vos recherches, vous m’ôterez une belle épine généalogique !

 

Commentaire (12)

  • La Gazette des Ancêtres | Entretien de concubine| 16 avril 2015

    […] efforts, nous ne trouvons  pas où ils sont nés, mariés ou décédés, comme Antoine BOUDAREL, mon épine généalogique. Et puis, il y a ceux qui vous surprendront de recherche en […]

  • La Gazette des Ancêtres | To be or not to be une truffe en généalogie| 16 avril 2015

    […] épine généalogique a inspiré deux autres amis bloggers, David et Mistike, qui ont, eux aussi, exprimé leurs […]

  • La Gazette des Ancêtres | De l’utilité d’un blog généalogique| 16 avril 2015

    […] à l’élan d’entraide qu’ont rencontré Mistike et David en réponse à mon billet sur mon épine […]

  • La Gazette des Ancêtres | Que font des généalogistes en attendant une mise en ligne d’archives ?| 16 avril 2015

    […] Je m’étais fixée une mission, faire toute la lumière sur Antoine Boudarel, mon épine généalogique. […]

  • La Gazette des Ancêtres | Code 1891 : récit d’une enquête généalogique| 16 avril 2015

    […] L’épine généalogie (3 août 2010) […]

  • La Gazette des Ancêtres | Comment résoudre un blocage en généalogie| 26 mars 2015

    […] 2010, je postais un petit billet sur le blog au sujet d’Antoine Boudarel, mon épine généalogique qui commençait sérieusement […]

  • Sophie BOUDAREL| 4 août 2010

    @Jean-Baptiste, merci de ta proposition. Je dois passer deux jours en Isère d'ici peu. Je vais essayer de caler une journée pour chercher mon Antoine. Quelque soit le résultat, je t'en tiendrai informé.

  • Jean-Baptiste| 4 août 2010

    Bonjour Sophie.<br />Le décès est probablement posterieur à 1902 car le decès de cet Antoine ne figure dans aucune table décénnale de la Haute Loire. As-tu consulté l&#39;Etat Civil de St Romain Lachalm pour la période postérieure et éventuellement le cimetière.<br />Tiens moi au courant car si je peux t&#39;aider je me déplace souvent dans le secteur.<br />Cordialement

  • Sophie BOUDAREL| 4 août 2010

    @David, j&#39;ai commencé les recherches dans ce sens à Firminy, rien jusqu&#39;en 1902. Il me reste à m&#39;adresser à la mairie. Je n&#39;avais pas pensé à celui de Monistrol sur Loire, ton message m&#39;y a fait penser. Merci 😉

  • David| 3 août 2010

    La grosse difficulté de cette affaire, c&#39;est aussi que la date de décès se trouve à cheval entre le XIXe et le XXe siècle. Et retrouver un acte de moins de 100 ans peut être difficile!<br />Pour Antoine, peut-être regarder dans le gros bourg le plus proche de son village? A cette époque, s&#39;il était malade, il se peut qu&#39;il ait été transporté à l&#39;hopital le plus proche, où il est

  • Sophie BOUDAREL| 3 août 2010

    En effet, j&#39;avais consulté la base, sans succès aussi. Pour les 3 Boudarel de Saint-Romain-Lachalm, je ne les pas encore &quot;accrochés&quot; à l&#39;arbre familial. Il faut dire que BOUDAREL en Loire et Haute-Loire, c&#39;est un peu les MARTIN et autres DURAND du reste de la France !

  • Jordi| 3 août 2010

    Désolé, je n&#39;ai pas trouvé ton Antoine. Mais en regardant les morts pour la France, à tout hasard, on trouve plusieurs Boudarel, dont 3 sont natifs de Saint-Romain-Lachalm. Tu les connais peut-être déjà ceci dit…

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.