sources livres
Méthode & Organisation

Aux sources de votre généalogie

23 janvier 2021

Il n’y a rien de plus désagréable qu’un arbre en ligne qui n’affiche pas ses sources. Vous êtes probablement d’accord avec cette affirmation, mais qu’en est-il de vos sources ?

Sur Wikipedia, le mois de janvier est consacré au “sourçage”. Sous ce barbarisme se cache une intention pertinente : ajouter ou corriger des sources aux articles en ligne.

Les sources permettent de vérifier la pertinence du propos. Comment prendre au sérieux un auteur d’un article ou d’un arbre en ligne qui affirme descendre du fils de Charles IV, sans informations relatives à cette généalogie ?

De l’intérêt des sources pour votre généalogie

Si vous débutez votre généalogie, introduisez la saisie des sources dans votre routine de recherche. Toute information saisie dans votre logiciel devra être sourcée.

Comme je vous l’expliquais dans le billet Les Sources en généalogie, cela vous permet de revenir sur une date, un lieu, de vérifier s’il y a eu erreur.

Avant de vous lancer dans un grand ménage, considérez ce qui est une source et comment l’utiliser dans votre généalogie.

sources heredis logiciel de généalogie
Heredis, Dictionnaire des sources

Comme je l’écrivais en 2019 :

La généalogie n’est pas une course en avant. Il faut savoir prendre son temps, observer, analyser, revenir sur ses pas. Le retour aux sources est un principe fondamental et salvateur en généalogie.

Le retour aux sources : un principe fondamental en généalogie

Si l’avancement de vos recherches connaît une croissance rapide grâce aux mises en ligne des archives, les données indiquant l’origine de votre information resteront les fondations de votre généalogie. Vous pouvez y revenir à n’importe quel moment, les reprendre, les confronter aux nouveaux éléments en votre possession.

C’est ce qui rendra votre généalogie vivante.

Et si vous mettiez en place votre mois des sources ?

Notes :

Wikipedia, Mois du sourçage, https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Mois_du_sour%C3%A7age

Wikipedia, Succesion de Charles IV le Bel, https://fr.wikipedia.org/wiki/Succession_de_Charles_IV_le_Bel#:~:text=Le

Crédit image : Photo by Artem Maltsev on Unsplash

Only registered users can comment.

  1. Bonjour,
    Effectivement citer ses sources est primordial pour soi même et pour les autres .
    Cela résout pas mal de soucis éventuels et permet de faire des vérifications , des relectures a postériori, ….
    J’utilise le logiciel GRAMPS https://sourceforge.net/projects/gramps/ logiciel opensource gratuit Windows/Mac/Linux qui se calque assez bien sur la norme gedcom …Enfin je crois ?
    Dans ce logiciel les sources sont hiérarchisées sur 3 niveaux :
    Dépôt —>Exemple : La bibliothèque,Archives départementales,municipales,Gallica, SHD, ….
    Source—>Exemple :Livre, Registre,une ressource en ligne ,MPF
    Citation —>Exemple: une page du livre, une vue d’un registre en ligne,une fiche MPF
    En somme une gestion se rapprochant d’une gestion d’une bibliothèque si on veut prendre une analogie.
    La citation peut être compléter par un média : copie d’écran,vidéo et maintenant avec “méfiance ” d’un permalien
    Cela fonctionne assez bien mais laborieux et exportable vers des site partage exemple Geneanet
    une fiche : https://gw.geneanet.org/bjc49?lang=fr&n=vaydie&oc=0&p=francoise
    C’est un avis personnel et le modèle est sans doute perfectible

    1. Bonjour Jean-Claude,

      Merci pour votre commentaire. Je suis allée voir votre lien. Cela se rapproche de ma codification. Je crois que c’est la plus simple et détaillée. Nous avons le dépôt, la cote, le document, éléments indispensables pour retrouver l’acte.

      Sophie Boudarel

    2. Bonjour,

      j’abonde dans ce sens en insistant même sur l’intérêt de vérifier les sources en croissant les témoins. Il arrive parfois avec les homonymes que nous puissions être convaincu d’une filiation qui se trouve invalidée par la citation et recherche des témoins cités dans les actes. Cela a pour intérêt de consolider la source. Je m’astreint, autant que faire ce peut, à le faire. Je constate d’ailleurs que certains généalogistes, amateurs comme moi, le font et croyez le c’est plein d’informations intéressantes.
      Vive le mois des sources 👍😉
      Bonnes recherches
      Bernard Kerhervé

  2. Bonjour Sophie,
    Quel conseil avisé ! Malheureusement, comme tout débutant(e), j’ai commis cette erreur de ne pas sourcer les actes. Aujourd’hui, après plus de 35 ans de recherches et de relevés, quand je “retombe” sur une fiche où manque la source, je me fais un point d’honneur d’aller visualiser l’acte et de noter le plus correctement possible la source (numéro de l’acte, page, dénomination du registre et cote aux AD). C’est long, mais je m’en félicite quand je dois revenir à la lecture d’un acte déjà vu…Par contre, avec tous les changements de visualisateurs des différentes archives, j’ai vite abandonné le lien .ark qui était modifié trop souvent. Et je trouve qu’il faut laisser la joie de la découverte (avec une bonne source) pour la personne qui cherche.
    C’était mon humble avis sur ce sujet.
    Bonne fin de journée,
    Murielle

    1. Bonjour Murielle,

      Je ne saisis pas non plus le lien ark, l’expérience nous a prouvé que cela était malheureusement inutile. Par contre, je note la vue sur le nombre total de vues. Cela est plus rapide 😉

      Sophie Boudarel

  3. Bonjour Sophie.
    Merci pour vos conseils sur indexer nos sources en généalogie. Je vais conserver votre mail
    Il faudrait que je fasse ce travail sur mon logiciel. J’ai plus de 500 personnes c’est énorme et j’aurai du le faire au fur et à mesure.
    Merci et bon WE
    Michèle

    1. Bonjour Michèle,

      Mon conseil : faites le progressivement. Je suis aussi passée par là ! J’ai commencé par définir comment je voulais codifier les sources, puis j’ai appliqué cette norme aux nouvelles saisies, aux sources des individus que je mettais à jour. Enfin, je me suis fixé comme objectif d’en faire une dizaine par jour. Cela a pris du temps, mais au final, ce ne fut pas une corvée.

      Sophie Boudarel

  4. Je suis d’accord un arbre en ligne sans source c’est très frustrant. J’ai toujours essayé de mettre au maximum les sources lorsque je travaillais sur Geneanet. Mais depuis que je suis passée sur Heredis, je me suis aperçu que les sources exportées était illisibles (entre 10 et 20 lignes pour chaque événement) sans doute à cause d’un mauvais parametrage mais je ne sais pas lequel. Du coup je me retrouve à exporter mon arbre sans source, parce que je ne me vois pas repasser sur chaque fiche pour la modifier …

    1. Bonjour Elodie,

      Je pense que ton problème vient du paramètrage d’Heredis.Tu utilises probablement la saisie par acte. J’avais le même problème que toi.
      Lorsque tu valides, dans la fenêtre de vérification de la saisie, en bas à droite tu as l’option “Enregistrer le résumé dans”. Si tu ne veux pas avoir tout le détail de la saisie, sélectionne “Ne pas enregistrer”. Cela n’exportera pas tous les détails de la saisie.
      Tu peux le voir sur mon arbre sur Geneanet (https://bit.ly/3sSIhxc). Il n’y a plus les 20 lignes de détail, mais la source est bien renseignée.

      Sophie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.