généathèmes, cabinet de curiosités, généalogie
Geneathemes Sur le Blog...

Généathèmes : cent cinquante ans de curiosités

6 février 2018

Nouveau mois, nouveaux généathèmes pour réveiller votre généalogie ! En janvier, vos petits prénoms insolites ont fait la Une. Que vous réserve le mois de février ?

Les généathèmes de janvier étaient au nombre de trois. Je vous proposais de travailler votre plan de recherches, de choisir un projet de généalogie à rechercher sur trois mois, enfin de partager les prénoms insolites de vos ancêtres.

Sébastien a choisi de se lancer dans un projet de recherches sur trois mois, avec déjà un premier point prometteur.

Si le plan de recherches n’a pas eu de succès, c’est peut-être parce tous les généablogueurs étaient en train de farfouiller dans leur arbre pour trouver le prénom le plus original. Ce thème remporte tous les succès avec vingt-huit participations. Bravo à tous ! Du prénom rare mais classique, au coup de fusil, à Vendremina, c’est un vrai Genitour qui nous a été offert.

 

Retrouvez toutes ces belles participations sur le magazine Flipboard !

 

Généathème de février : le cabinet de curiosités

Implex record, nom de famille improbable, âge au décès, nombre d’enfants… Quelles sont les étrangetés de votre généalogie ? Si je sujet peut vous sembler bateau, se pencher sur les curiosités de sa généalogie est toujours payant. Non seulement, en s’intéressant au contexte de ces curiosités, elles nous en apprennent un peu plus sur nos ancêtres, mais aussi, elles peuvent nous permettre de détecter des erreurs ou de compléter des sources. Ainsi, en cherchant les curiosités de ma généalogie, j’ai été intriguée par cet ancêtre ayant eu un enfant à 74 ans. Erreur ou ancêtre coquin ? Cette curiosité m’a permis de trouver d’autres enfants, et un second mariage à l’âge de 66 ans avec une jeunette de 21 ans. Soyez curieux, il en ressort toujours un côté positif !

 

Généathème de février : nos ancêtres ils y a 150 ans

Dans la revue annuelle, je vous suggère de reprendre les ancêtres ayant un évènement dont l’anniversaire tombe un jour choisi. À l’occasion du challengeAZ 2017, Cédric a choisi de mettre en avant ses ancêtres ayant vécu il y a 150 ans. Si votre logiciel est Heredis, sélectionnez un des évènements dont la date égale à 1868. Quel évènement local ou national votre ancêtre a vécu ? Quel fut le grand évènement de sa vie ? Ce sera sûrement l’occasion de belles découvertes.

 

C’est parti pour un nouveau mois de recherches, et de découvertes !

EnregistrerEnregistrer

Only registered users can comment.

  1. Flatté pour la citation, merci Sophie. Je vais donc probablement me laisser tenter par un retour cent-cinquante ans en arrière, même si l’un de mes fils rouge de l’année est de voir où étaient mes ancêtres il y a deux-cents ans.

  2. Flatté par la citation, merci Sophie.
    Je crois que je vais don en refaire un de cent-cinquante ans en arrière.
    Même si pour mes recherches cette année l’objectif est de regarder où étaient mes ancêtres il y a 200 ans.
    Merci de nous inspirer.

  3. Bonjour,

    Les paternités “tardives” ne sont pas rares. J’ai vu passer récemment aussi une paternité à au moins 70 ans.
    ,
    J’ai un de mes ancêtres directs qui s’est marié deux fois. 21 enfants au total, 64 ans à la naissance du dernier, et 23 ans d’écart avec sa seconde épouse…

  4. Je vais sûrement aussi me pencher sur le cabinet de curiosités ! Le généalogiste étant un curieux par nature, il va sans doute y avoir une moisson d’articles passionnés et passionnants à ce sujet !

  5. “le cabinet de curiosités”, voilà qui me plaît bien ! C’est une bonne idée de se pencher sur les curiosités de sa généalogie, une autre façon d’aborder nos ancêtres, de creuser leur vie, leur histoire. Je vais donc m’atteler à dénicher une curiosité ….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.