Unions

challengeaz, généalogie, mariages, Saisdubreil, Ille-et-Vilaine, Bretagne

À l’occasion du challengeAZ, je vous emmène, grâce aux archives, sur les traces de mes ancêtres Saisdubreil, originaires de La Bouëxière en Ille-et-Vilaine. U comme Unions…

Union. Signifie figurément, Concorde, liaison étroite, bonne intelligence.  Il s’emploie quelquefois absolument, pour signifier, Le mariage. [Dictionnaire de l’Académie française, 6th Edition (1835)]

 

Archives départementales Ille-et-Vilaine, 6 FI MARTIGNE-FERCHAUD/28 – 16. Martigné-Ferchaud (I. & V.) – Une noce à Martigné-Ferchaud.

 

Nous l’avons vu dans l’article consacré au mois de juin, mes ancêtres Saisdubreil n’ont pas vraiment de mois favori pour les unions. Pire ! Ils se mariaient au mois de mai, le mois de Marie.

Pour cet article, les statistiques que vous allez découvrir concernent les premiers mariages.

 

Chez les Saisdubreil, la moyenne d’âge au moment de l’union est de 28,5 ans pour les hommes et 24 pour les femmes. Comme toutes statistiques, il faut regarder les chiffres de plus près pour découvrir des particularités.

 

 

Si la moyenne de l’âge au moment de l’union n’est pas choquante, il y a des écarts d’âges qui ne laissent pas de surprendre. Ainsi, lorsque Anastase Saisdubreil contracte mariage avec Jean Bouvet, elle a 22 ans et lui 52. L’écart d’âges se réduit avec son deuxième époux, René Hamard, puisque 8 ans les séparent.

Mais il y a aussi des unions plus choquantes à nos yeux.

 

 

Pierre Marie Saisdubreil explose la moyenne d’âge à la première union. Il a 41 ans quand il se marie pour la première fois. Son épouse, Jeanne Beaulieu n’est âgée que de 15 ans. Pourquoi un tel mariage ? Pierre Marie est célibataire, il n’a donc pas d’enfants en bas âge dont il faut s’occuper. Pour agrandir ses terres ? Le couple n’ayant pas rédigé de contrat de mariage, nous ne pouvons être sûrs de rien. D’autres documents tels un testament, une liquidation, un inventaire, n’ont pas encore été recherchés. Peut-être détiennent-ils un élément de réponse ?

Pierre Saisdubreil n’est pas le seul à préférer les plus jeunes que lui. Il y a aussi quelques “cougars” chez les Saisdubreil. Ainsi Anne Marie, 34 ans, qui, pour son deuxième mariage s’offre un petit jeune de 23 ans ; ou Perrine, 44 ans, qui, à l’occasion également de son deuxième mariage, épouse un jeunot de 32 ans.

L’enquête continue…

 

Commentaire (4)

  • venarbol| 24 novembre 2018

    15 ans pour un mariage avec un homme de 41 ans c’est vrai que c’est choquant. Ont-ils eu des enfants, et si oui combien de temps après le mariage ?

    • Sophie| 25 novembre 2018

      Ils ont eu 4 enfants. La première est née en 1896, soit 11 ans après le mariage. Elle est morte la même année. Puis, les 3 autres enfants sont nés en 1900, 1908 et 1912.

  • Florence MOUVAUX| 24 novembre 2018

    Bonjour Sophie !

    Oupsss ton introduction de lettre du jour, s’est camouflée et est devenue « L comme liquidation » au lieu de « U comme union ».
    Tes articles sont toujours très intéressants, et inspirants pour chercher dans de nouvelles sources.
    Bien à toi.
    Florence

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.