Comment faire vivre son blog de généalogie

comment faire vivre mon blog de généalogie ?

Vous vous êtes lancé·e et vous avez créé votre blog de généalogie. Le plus dur reste peut-être à venir. Comment le faire vivre ? Comment trouver le temps et les idées pour publier ? Vous n’êtes pas seul·e, la communauté des généablogueurs est là.

Vous avez créé votre blog de généalogie à l’occasion du challengeAZ, d’un geneathème, par désir de partager vos découvertes ; ou bien vous en avez l’envie, mais vous n’osez pas. Créer un blog n’est pas le plus difficile. Vous vous interrogez sur la suite, comment publier régulièrement, sur quels sujets ? Nous allons voir dans cet article que vous n’êtes pas seul·e et qu’une communauté de généablogueurs est là pour vous aider.

Pourquoi créer un blog de généalogie ?

Au fur et à mesure de vos recherches, vous accumulez les histoires à raconter, mais aussi les interrogations. Votre entourage peut être à l’écoute de votre passion, mais ce n’est pas toujours le cas. Créer un blog de généalogie permet d’élargir votre auditoire, quelques fois même par-delà les océans.

Et si personne ne me lit ? C’est une question que j’entends souvent. Au début de votre blog, personne ne vous lira, car personne ne saura qu’il existe. Ce sera à vous de le mettre en avant. Parlez-en autour de vous, dans votre association, sur les réseaux sociaux. Vous pouvez mettre l’adresse dans la signature de vos courriels. Nous sommes tous et toutes passé·es par là. Il faut bien commencer un jour !

Et si mes sujets n’intéressent personne ? Ils intéresseront des lecteurs,certains plus que d’autres, mais tous seront lus. Oubliez les statistiques. Avant de commencer, sachez que les billets plus personnels, ceux qui traitent de votre généalogie intéresseront moins de monde que ceux qui traiteront de votre méthode de recherche dans telle ou telle archive. Toutefois, la tendance s’inversera avec le temps. Les billets personnels demandent de la patience. Vous aurez un retour peut-être tout de suite, peut-être dans un ou trois ans.

Je n’écris pas aussi bien que les blogueurs que je suis. Faux ! Chacun·e a son style et vous êtes votre pire ennemi·e. Cessez de complexer. Vous voulez avoir votre blog de généalogie ? Faites le ! Vous êtes unique, votre ressenti est unique, votre récit suivra votre passion.

Comment faire vivre un blog de généalogie ?

Les deux dernières questions qui reviennent souvent sont celles de la régularité, à quel rythme publier, et de la variété des sujets, ne vais-je pas ennuyer mes lecteurs ?

En terme de SEO, il est recommandé de publier régulièrement pour que votre blog soit bien référencé dans les moteurs de recherche. Oubliez le SEO et publiez selon vos envies. Bien sûr la régularité aura un bienfait sur votre écriture et votre rendez-vous avec votre blog, mais si cela devient une contrainte, vous vous en détournerez. Certains généablogueurs ne publient qu’un mois par an, à l’occasion du challengeAZ.

1J1Ancêtre, généalogie, comment faire vivre mon blog de généalogie ?

Comment varier les sujets de mon blog ?

Vous allez le voir, les généablogueurs ne manquent pas d’idées !

  • ChallengeAZ : rendez-vous annuel autour de la généalogie.
  • Geneathème : rendez-vous mensuel. Chaque mois, je publie sur ce blog des idées de recherches et de sujets.
  • Rendez-vous ancestral : chaque troisième samedi du mois, des généablogueurs partent à la rencontre de leurs ancêtres.
  • #1J1Ancetre : lancé sur Twitter, profitez de votre revue annuelle pour travailler sur l’ancêtre dont c’est l’anniversaire.
  • 52 ancêtres en 52 semaines : comme Estelle, publiez un billet par semaine sur un ancêtre différent.
  • Calendrier de l’Avent spécial généalogie : dévoilez les feuilles de votre arbre généalogique sous forme de calendrier de l’Avent.
  • Projet x : comme le blogueur Paddy, vous pouvez étudier les individus d’un village ou, comme je le fais actuellement, les porteurs d’un nom.
  • Sosa x : au choix, selon la période de l’année, vous pouvez travailler sur votre Sosa 666 pour Halloween ou le Sosa 2020 pour l’année prochaine.
  • #Genealogie30 : une question par jour autour de la généalogie.
comment faire vivrez mon blog de généalogie ? #genealogie30

J’oublie sûrement d’autres sujets de recherches qui sont autant de thèmes pour votre blog. Comme vous le voyez, les idées ne manquent pas, seul le temps.

Jetez vous à l’eau. Lorsque ce sera fait, laissez un commentaire à ce billet en indiquant le lien de votre blog !

Crédit image : Image par Werner Moser de Pixabay

Commentaire (10)

  • Leroy Louis| 22 janvier 2020

    Bonjour Sophie,

    Tout d’abord, merci pour votre article sur les sites de généalogie !

    Inspecter sa propre histoire et découvrir ses ancêtres avant une fête familiale, ça vaut le détour et c’est vraiment passionnant quand on s’y plonge à 100 %. (Quand j’étais petit, ma marraine s’est mariée. A son mariage, elle a exposer dans la salle des fêtes un arbre généalogique (Famille Suisse et Française).

    Et rien que pour tracer l’histoire de sa famille, j’ai trouvé le concept génial.

    Depuis cet événement, je m’intéresse à la généalogie.

    Il est vrai qu’il est essentiel de mettre à jour les informations chiffrés pour le référencement d’un blog sur la généalogie.
    Pour élargir les sujets, il est possible d’écrire des articles sur les associations françaises de généalogie ou de donner toutes les ressources aux internautes pour faire soi-même un arbre généalogique comme sur mon blog :
    https://www.test-genealogie.com/

  • Jacques PAGEIX| 17 janvier 2020

    Bonjour,
    J’ai créé mon blog en 2012 pour rassembler à l’usage de mes amis et de ma famille tout ce que j’ai pu glaner çà et là sur les vies de mes ancêtres auvergnats. Deux remarques en particulier:
    -Il suscite peu de réaction et c’est un peu frustrant car j’aurais aimé avoir un retour sur l’intérêt qu’il peut provoquer…
    -Il m’a permis toutefois de retrouver des descendants des êtres que j’évoque et là, c’est formidable.
    Bien cordialement
    histoiresetbiographies.overblog.com
    Jacques Pageix

  • Pascale| 17 janvier 2020

    Moi aussi j’ai crée un blog pour raconter des anecdotes rencontrées dans les archives, parler de quelques uns de mes ancêtres, mais l’intérêt de la famille n’était pas du tout au rendez-vous, et à mon grand étonnement, des lecteurs sont venus de partout lorsque j’ai écrit un article sur les noms des enfants trouvés à Compiègne au début du 19e s. J’ai réalisé que ce sujet intéressait beaucoup de monde. L’année dernière j’ai découvert les hashtags de généalogie sur tweeter et compris que je n’étais pas seule. J’ai donc décidé de participer au challengeAZ pour partager des lettres passionnantes puis de faire mon SOSA2020. Cela m’a redonné confiance.
    Mon blog : http://racinesmemo.canalblog.com

  • Ces billets que vous n’avez pas lus. – Ils étaient une fois…bienvenue chez mes ancêtres.| 10 janvier 2020

    […] son article, « Comment faire vivre son blog généalogique« , Sophie évoque les « peurs » des nouveaux généablogueurs, et […]

  • Valérie CHALANGE| 17 décembre 2019

    Bonjour Sophie et un grand merci. J’ai lancé mon blog il y un an ainsi que mon site sans grand succès mais votre article m’a redonné de l’espoir. Quand vous vous un article dans lequel vous y mettez tout votre coeur, vos émotions et que cela semble n’intéresser personne, l’estime de soi-même et sa confiance en soi tombent au plus bas !!!! Mais votre billet me redonne espoir et me donne envie de persévérer.
    Voici mon blog: https://paroledarbre.blog/ et mon site https://paroledarbre.com/
    Merci de vos commentaires et suggestions !!
    Bien cordialement,
    Valérie
    Mon arbre est sur Généanet sous wlcv

  • Deaucourt| 16 décembre 2019

    Cette Sophie, elle n’est jamais à court d’idées! Bravo! J’ai commencé un blog il y a deux ans pour pouvoir participer au challenge AZ. Cette année je ne me suis pas mis sur les rangs car c’est trop prenant. je préfère m’astreindre à publier un article sur mon blog tous les quinze jours. je pars toujours de considérations genre “almanach” sur les saint du jour ou les naissances ou décès de personnages connus ou insolites, selon mon humeur et j’ajoute un ou deux paragraphes concernant l’un ou l’autre de mes ancêtres dont la naissance, le décès ou le mariage est en rapport avec la date du jour. J’aime beaucoup ce travail d’écriture et de recherche d’illustrations qui réserve souvent des surprises.C’est la partie visible de l’iceberg car derrière, il y a un travail de mise au point des données qui serait fastidieux s’il n’y avait pas la perspective de publier quelques lignes régulièrement. J’ai pris Canalblog, qui est d’un maniement assez lourd à l’usage. Mais je peux consulter les visites de mon site et je suis étonné de l’écho -ou de l’absence d’intérêt- de certains de mes sujets de billets. Et puis, il est amusant de voir qu’on est lu aux USA, en Egypte ou au Maroc . J’envoie chaque billet par mail à une vingtaine d’amis ; les autres visiteurs, c’est au hasard des consultations de la Toile…. Le plus frustrant, c’est que les réactions sont peu nombreuses – mais j’ai eu quelques bonnes surprises. Merci mille fois à vous pour votre énergie et votre inventivité. je laisse l’adresse de mon dernier message
    http://lartesien.canalblog.com/archives/2019/12/15/37868524.html

    • Sophie| 18 décembre 2019

      Merci Jean-Louis pour votre message ! Le blog est frustrant, mais aussi gratifiant, c’est ce qui fait son intérêt. C’est aussi l’occasion de faire de belles rencontres, d’en apprendre toujours plus 😉
      Sophie

  • HENNEQUIN| 14 décembre 2019

    Bonsoir Sophie et merci pour ces idées de thèmes et de sujets à développer. Je vais essayer de me donner une ligne de conduite pour l’année à venir.
    Auparavant, je me suis un peu “éparpillé” dans les sujets que j’ai exploités.
    Généalogiste amateur depuis une bonne quarantaine d’années, j’ai créé un blog privé destiné à mes enfants et petits-enfants. J’ai choisi d’assortir un mot de passe à ce blog de façon à respecter la vie privée des personnes encore vivantes et récemment disparues.
    Je vous souhaite une bonne fin de semaine.
    Guy (gillotduloir sur Généanet).

  • Delphine| 14 décembre 2019

    Merci Sophie pour ce billet et pour la mention 😊

  • Répondre

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.